Babel heureuse N° 3, printemps 2018 - E-book - Multi-format

Note moyenne 
Revue poétique semestrielle dirigée par François Rannou et l'éditeur Gwen Catalá, Babel Heureuse se veut un carrefour des langues et des arts, du... Lire la suite
12,99 € E-book - Multi-format
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Revue poétique semestrielle dirigée par François Rannou et l'éditeur Gwen Catalá, Babel Heureuse se veut un carrefour des langues et des arts, du mouvant, écho de la parole dite. Elle ambitionne de devenir une référence de la création poétique contemporaine, donnant voix aux jeunes pousses autant qu'aux incontournables, et ouverte sur le monde, aux traductions et créations bilingues. La revue paraît en édition papier, numérique enrichie et expérience web innovante. Être en avant sur la parole en avant, faire entendre/voir/lire l'élémentaire, ce qui a l'opacité du réel, dans les langues et les arts. La revue hors-vue, numéro 3, printemps 2018 Philippe Agostini .
Anna Akhmatova . Raluca Belandry . Emmanuelle de Boysson . Léa Cassagnau . Jean-Yves Cotté . Emmanuelle Favier . Gaëlle Fernandez BRavo . Matthieu Gosztola . Justin Grimbol . Georges Guillain . Alexandra Guillot . André Markowicz . Françoise Morvan . Emmanuel Moses . Adèle Nègre . François Rannou . Freddy Rapin . Arnaud Robin . Contributeurs, auteurs, traducteurs (dont auteurs traduits) & artistes :

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages
      245
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format PDF
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Philippe Agostini

Traducteur passionné, André Markowicz a notamment traduit pour la collection Babel l'intégralité de l'ouvre romanesque de Dostoïevski (vingt-neuf volumes), mais aussi le théâtre complet de Gogol ou celui de Tchekhov (en collaboration avec Françoise Morvan). Tout son travail tend à faire passer en français quelque chose de la culture russe, et notamment de la période fondamentale du XIXe siècle. Le Soleil d'Alexandre (2011) est son grand ouvre, qui vient éclairer et compléter toutes ses publications et lectures ainsi que la traduction en Babel d'Eugène Onéguine (Babel n° 924) et du recueil Le Convive de pierre et autres scènes dramatiques (Babel n° 85) de Pouchkine, ou encore la pièce de Griboïédov Du malheur d'avoir de l'esprit (Babel n° 784). André Markowicz est lauréat du prix de traduction Nelly Sachs 2012. Né le 19 janvier 1912 dans les Côtes-du-Nord, Armand Robin s'établit à Paris en 1934.
Il fréquente les milieux de la revue Esprit et de La Nouvelle Revue Française et se lie d'amitié avec Jean Paulhan et Jules Supervielle. Il collabore au journal Le Libertaire et à la Fédération Anarchiste. Il meurt à Paris le 30 mars 1961. Normal00115488271108311.128202100 Philippe Agostini est né en 1964, en Provence dit-il vaguement. Il a, depuis 1986, réalisé de nombreuses expositions mais se maintient plutôt à la marge, en toute discrétion, près du travail.
Enseignant à l'iufm de Chaumont, il tient un blog (appeau vert) et poursuit avec un appétit phénoménal à travers peinture, dessin, gravure et autres bricolages sa recherche du voir. Ainsi peint-il « pour voir : pour y voir, et pour voir venir. » « Les peintures ici retenues pourront, à n'en pas douter, pour ceux qui connaissait mes images précédentes, sembler plus confuses, plus dissonantes, plus abstraites peut-être.
Je tiens à dire que j'en suis le premier étonné, mais que ainsi vont les choses. Pourtant à bien les considérer, elles n'expriment rien d'autre que la résurgence de traces plus ou moins anciennes qui, de temps à autres, ont ponctuées mon travail. Et puisqu'elles venaient de loin, avec insistance, disons alors que, cette fois, je les ai laissé venir. » Pour un plus ample aperçu on se reportera au site (Lien -> http://etaton.com) Emmanuelle Favier a publié un recueil de nouvelles (Confession des genres, éditions Luce Wilquin, 2012), plusieurs recueils de poèmes et trois pièces de théâtre.
Le courage qu'il faut aux rivières est son premier roman.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
12,99 €