Congo belge - La colonie assassinée - E-book - PDF

Note moyenne 
André-Bernard Ergo - Congo belge - La colonie assassinée.
Peu de temps après sa reconnaissance en 1908, la colonie du Congo belge participe activement à la première guerre mondiale au terme de laquelle elle... Lire la suite
18,99 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Peu de temps après sa reconnaissance en 1908, la colonie du Congo belge participe activement à la première guerre mondiale au terme de laquelle elle se lance dans un programme de développement économique du pays, bientôt contrarié puis interrompu par l'effet sur l'économie mondiale du crash financier aux Etats-Unis. La colonie se relevait à peine de cette épreuve qu'elle fut impliquée entièrement dans la seconde guerre mondiale, militairement d'abord, économiquement ensuite pour compenser, chez les Alliés, la perte des productions de leurs territoires d'Extrême-Orient.
La guerre aura pour autre conséquence un exode significatif de la population rurale vers les grands centres, y créant des masses détribalisées. Le remplacement dans ces centres du personnel européen mobilisé par des Congolais évolués, et la prise de conscience chez ceux-ci, de leur capacité à remplir ces charges occupées jusque-là par des Européens, va faire émerger, dans les grandes villes. A la sortie de la guerre, la colonie existe depuis 37 ans, et pour la première fois des plans de développement gigantesques peuvent être mis en œuvre et réalisés.
C'est le moment choisi par l'O.N.U et les deux grands Blocs pour attaquer frontalement la gestion du Congo. L'Etat belge n'est pas de taille à contrer pareilles attaques; il abdique et préfère laisser la place aux partis politiques congolais naissants. En 1960, la colonie du Congo belge n'existait que depuis un demi-siècle et était, de très loin, la plus prospère économiquement et la mieux gérée socialement de l'Afrique noire.

Sommaire

    • En Afrique centrale sur les pas de Joseph Conrad
    • Les montagnes toujours ont fait la guerre aux plaines
    • Je hais les cœurs pusillanimes qui n'osent rien entreprendre
    • Si toute guerre de délivrance est sacrée, toute guerre d'oppression est maudite
    • L'Homme, c'est celui qui porte en soi plus grand que lui
    • Dans la vie, il y a les forces en marche qu'il faut créer et les solutions suivent
    • L'avenir, tu n'as point à le prévoir mais à le permettre
    • Je vous reproche de ne pas respirer à la hauteur où je respire
    • Clef de voûte, je suis le nœud qui les rassemble et les noue en forme de temple
    • Si je te dis que les bossus charrient la peste, tu t'épouvanteras du nombre des bossus
    • Il faut autour de soi, pour exister, des réalités qui durent

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/01/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-21507-8
  • EAN
    9782296215078
  • Format
    PDF
  • Nb. de pages
    276 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      276
    • Protection num.
      Digital Watermarking
    • Imprimable
      01 page(s) autorisée(s)
    • Copier coller
      01 page(s) autorisée(s)

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'André-Bernard Ergo

Officier de réserve honoraire, André-Bernard Ergo est ingénieur en agronomie des régions chaudes. De 1963 à 1966, il a œuvré au département des recherches des Plantations Lever-Congo, avant d'être transféré, jusqu'en 1971, au département des recherches de la PAMOL-Cameroun. Il a ensuite été conseiller scientifique au Centre d'Informatique appliquée au Développement et à l'Agriculture Tropicale (CIDAT) à Tervuren.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,99 €