L'Allemagne au temps du réalisme - E-book - PDF

Note moyenne 
Jacques Le Rider et Jacques Le Rider - L'Allemagne au temps du réalisme.
Entre l'échec de la Révolution de 1848 et le départ de Bismarck de la Chancellerie (1890), les classes moyennes allemandes réclament une profonde... Lire la suite
20,99 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Entre l'échec de la Révolution de 1848 et le départ de Bismarck de la Chancellerie (1890), les classes moyennes allemandes réclament une profonde réforme de la culture et de la société, au nom du « réalisme ». Ce réalisme-là, c'est celui des anciens libéraux de 1848 ralliés à Bismarck au nom de l'efficacité économique et de l'unité allemande, celui des réformateurs des institutions traditionnelles, mais aussi celui des maîtres du roman et de la peinture chez qui la désillusion succède à l'optimisme de 1848.À partir de 1870, par contrecoup, une vague de pessimisme antimoderne déferle en Allemagne, relayée par une violente poussée d'antisémitisme à la fin de la même décennie : l'avant-garde intellectuelle et artistique, mais aussi les milieux les plus fidèles à l'humanisme classique, interprètent alors la modernisation sociale et culturelle comme la trahison d'un idéal forgé au temps de Goethe et de Humboldt.
C'est dans cet état de profond désenchantement que l'Allemagne abordera le XXe siècle. En voici, magistralement brossé, le tableau généalogique.

Caractéristiques

  • Date de parution
    30/01/2008
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-226-21649-6
  • EAN
    9782226216496
  • Format
    PDF
  • Nb. de pages
    496 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      496
    • Protection num.
      Contenu protégé
    • Imprimable
      Non Autorisé
    • Copier coller
      Non Autorisé

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Germaniste de réputation internationale, spécialiste de l'histoire culturelle de l'Allemagne et de l'Autriche, Jacques Le Rider est directeur d'études à l'École pratique des hautes études. Il a publié une dizaine d'ouvrages, parmi lesquels : Modernité viennoise et crise de l'identité (1990, 1994, 2000), Nietzsche en France, de la fin du XIXe siècle au temps présent (1999), Arthur Schnitzler ou la Belle époque viennoise (2003), L'Allemagne au temps du réalisme (2008) et Fritz Mauthner.
Scepticisme linguistique et modernité (Bartillat, 2012). Il est, par ailleurs, le codirecteur du Dictionnaire du monde germanique (2007).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,99 €