L'art, miroir de vies et créateur de mondes - Essai sur la peinture - E-book - PDF

Note moyenne 
Michel Ribon - L'art, miroir de vies et créateur de mondes - Essai sur la peinture.
Le propre de l'art est, contradictoirement, d'exprimer le réel en le transfigurant : miroir de vies, il est en même temps créateur de mondes. Toute... Lire la suite
16,99 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Le propre de l'art est, contradictoirement, d'exprimer le réel en le transfigurant : miroir de vies, il est en même temps créateur de mondes. Toute grande peinture, depuis la Renaissance, peut être rangée dans un cadre général qui définit son être essentiel ; ainsi, des peintres sont affectés par le tourment fécond de la mélancolie ; d'autres par la turbulence et le vertige créateur du non-conformisme ; certains sont travaillés par le démon de l'effacement ou encore par la recherche de l'instant lumineux ; d'autres, enfin, sont obsédés par la vacuité du néant ou inversement par la plénitude de l'être.
Mais tous, dans cette aventure, ont tenté de transfigurer diversement le réel et, à des titres divers, ont influé sur l'histoire de l'art en train de se faire. Il arrive que l'on puisse hésiter à ranger arbitrairement un peintre dans un seul cadre : des intentions et motivations essentielles coexistent en lui, on doit le reconnaître. Au total, son choix fondamental déterminant sa stratégie n'est pas exclusif, mais préférentiel ; par exemple, il fait le choix de la mélancolie plutôt que de la turbulence non-conformiste (ou l'inverse) ; il opte (ou l'inverse) pour la gloire de l'instant lumineux plutôt que pour le clair-obscur, la nuit ou le néant ; pour l'effacement plutôt que pour la quête de la plénitude de l'être.
Mais une tendance dominante l'emporte finalement chez l'artiste sur toutes les autres possibles.

Sommaire

  • L'ART COMME TRANSFIGURATION
  • DES PEINTRES DE LA MELANCOLIE
  • DES PEINTRES DE LA TURBULENCE ET DU NON-CONFORMISME
  • DES PEINTRES DE L'EFFACEMENT
  • LA GLOIRE DE L'INSTANT
  • UNE ORGEUILLEUSE PEINTURE DU NEANT : GOYA ET LA JUNTE DES PHILIPPINES
  • DEUX PEINTRES DE L'ETRE : CHARDIN ET CEZANNE
  • LA PUISSANCE ASCENSIONNELLE DE L'OEUVRE D'ART, LE MOI DE L'ARTISTES PROMU A LA HAUTEUR D'UN MOI MYTHIQUE

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      250
    • Taille
      2 688 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking
    • Imprimable
      01 page(s) autorisée(s)
    • Copier coller
      01 page(s) autorisée(s)

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Michel Ribon

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure de St-Cloud, agrégé de philosophie, Michel Ribon a enseigné la philosophie à Aix-en-Provence, puis au Lycée français et à la Faculté française de Beyrouth. Ancien résistant et déporté, il a publié Le Passage à niveau (P.U.F., 1972 et L'Harmattan, 2004), un récit-essai sur l'existence concentrationnaire comme expérience-limite. Il a également publié de nombreux essais philosophiques.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

16,99 €