L'Homme prédateur - Ce que nous enseigne l'esclavage sur notre temps - E-book - ePub

Note moyenne 
Le 21 mai 2001 fut publiée au Journal officiel la loi reconnaissant la traite négrière et l'esclavage comme « crimes contre l'humanité ». Françoise... Lire la suite
12,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Le 21 mai 2001 fut publiée au Journal officiel la loi reconnaissant la traite négrière et l'esclavage comme « crimes contre l'humanité ». Françoise Vergès revient sur l'extraordinaire capacité de l'esclavage à s'adapter aux nouvelles technologies comme au progrès social et juridique. Hier, la prédation signifiait razzias, guerres, kidnapping ; aujourd'hui, guerres et enlèvements perdurent comme sources d'asservissement, auxquelles il convient d'ajouter la fabrication par la violence économique de vies vulnérables et fragiles.
Il est temps d'étudier les politiques et les économies de prédation non comme des traces de l'arriération, mais comme des formes régulièrement réinventées, tout à fait compatibles avec l'existence de discours humanitaires et une économie du profit.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      226
    • Taille
      358 Ko
    • Protection num.
      Contenu protégé

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Françoise Vergès est titulaire de la Chaire « Global South(s) » au Collège d'études mondiales, Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris. Elle est notamment l'auteure d'Entretiens avec Aimé Césaire, Nègre je suis, nègre je resterai (2005), de La Mémoire enchaînée (2006), et de L'Homme prédateur (2011).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

12,99 €