Le dernier Atlas - Tome 2 - E-book - Epub fixed layout

Note moyenne 
Dans l'intrigue de cette uchronie, l'Algérie n'a eu son indépendance qu'à la suite de la catastrophe de Batna, en 1976, qui aurait fait 6.000 morts... Lire la suite
9,99 € E-book - Epub fixed layout
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Dans l'intrigue de cette uchronie, l'Algérie n'a eu son indépendance qu'à la suite de la catastrophe de Batna, en 1976, qui aurait fait 6.000 morts et conduit au démantèlement du nucléaire mobile, les Atlas, des robots géants. Au cour du parc de Tassili en Algérie où l'Umo a surgi, la menace se précise dans le deuxième tome de cette trilogique. Tandis que Françoise Halfort, l'ancienne reporter de guerre vient d'accoucher à 53 ans d'une fille qui porte une marque sur le front, le George Sand, le dernier Atlas, a finalement décollé de l'Inde où il gisait depuis des décennies.
Autour d'Ismaël Tayeb, le bandit investi d'une nouvelle mission, l'équipage se met en route pour affronter le titan surnaturel à bord du robot volant. Entre l'indienne charismatique et sa discrète assistante, diplômée en génie civil et en géopolitique, l'ancien mécano et l'ingénieur nucléaire, le truand russe et le cul-de-jatte aventurier, la fresque anime sa galerie de héros atypiques.

Caractéristiques

  • Date de parution
    29/05/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    979-10-347-5275-1
  • EAN
    9791034752751
  • Format
    Epub fixed layout
  • Nb. de pages
    235 pages
  • Caractéristiques du format Epub fixed layout
    • Pages
      235
    • Taille
      162 806 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Fabien Vehlmann est comme ses héros : pétillant, engagé et plein d'humour. Après avoir patiemment suivi les cours d'une école de commerce nantaise, Fabien Vehlmann réalise que sa voie est ailleurs. Bien décidé à se lancer dans la bande dessinée, il se consacre à l'écriture de manière intensive durant une année entière. Il empile les projets et inonde scrupuleusement la rédaction du journal Spirou.
Sa ténacité est récompensée : il y fait ses débuts dans le courant de l'année 1998. Dans les pages du beau journal, il apprend son métier en scénarisant des animations, puis ses premières séries dont le fameux "Green Manor" avec Denis Bodart. Curieux et enthousiaste, Vehlmann touche à tous les genres : humour, science-fiction, aventure, conte,... Il multiplie les collaborations avec des dessinateurs aux styles aussi divers que Matthieu Bonhomme ("Le Marquis d'Anaon"), Frantz Duchazeau ("Les Cinq conteurs de Bagdad"), Kerascoet ("Jolies ténèbres"), Bruno Gazzotti ("Seuls") ou Eric Sagot ("Paco les mains rouges").
En 2006, il réalise une première aventure de "Spirou et Fantasio" avec Yoann : "Les Géants Pétrifiés". Quatre ans plus tard, les deux compères reprennent en main la destinée du plus célèbre héros des Editions Dupuis. C'est lui qui co-scénarise "Le Dernier Atlas", avec Gwen de Bonneval. Primé au Festival International d'Angoulême 2010 pour "Messire Guillaume", en collaboration avec M. Bonhomme, Gwen de Bonneval aime diversifier les approches de la BD : tantôt auteur complet, tantôt dessinateur sur des scénarios de F.
Vehlmann, ou encore scénariste pour des dessinateurs dont il se sent proche (M. Bonhomme, H. Tanquerelle, H. Micol, H. Piette...). En 2002, il créé, avec ses amis de L'Atelier du Coin, le magazine de bandes dessinées jeunesse Capsule Cosmique, fonde et dirige ensuite la collection BD des éditions Sarbacane, puis devient directeur éditorial du mensuel numérique Professeur Cyclope. Président du jury du festival international d'Angoulême en 2015, il co-fonde et co-préside l'association nantaise Maison Fumetti. En 2018 paraissent "Polaris ou la Nuit de Circé", avec Fabien Vehlmann, et l'intégrale des "Racontars arctiques", adaptation de Jørn Riel qu'il signe avec Hervé Tanquerelle. Il se consacre aujourd'hui pleinement à ses activités d'auteur. C'est en tant que co-scénariste qu'il intervient sur "Le Dernier Atlas". Hervé Tanquerelle est né le 9 août 1972 à Nantes. En 1998 sort son premier livre, "La Ballade du Petit Pendu" (l'Association).
Depuis, il n'a de cesse de multiplier les expériences graphiques et narratives, en solo ou en collaboration avec de nombreux scénaristes. Son travail évolue aussi bien dans la bande dessinée dite de genre ("Le legs de l'alchimiste" avec Hubert, "Professeur Bell" avec Sfar, "Les faux visages" avec David B, "Les voleurs de Carthage" avec Appollo ) que dans l'adaptation littéraire ("Les racontars arctiques" avec Gwen de Bonneval d'après Jorn Riel), le récit de témoignage ("La Communauté" avec Yann Benoît) ou bien encore l'autofiction ("Groenland Vertigo"). Son dernier ouvrage en date est "Le Petit Livre French pop" avec Hervé Bourhis. De 2012 à 2015, il était le rédacteur en chef de la revue de bandes dessinées et fictions numériques "Professeur Cyclope", fondée, entre autres, avec Fabien Vehlmann et Gwen de Bonneval. C'est lui qui dessine et donne vie aux personnages du "Dernier Atlas". Issu des rangs de l'ESAG Penninghen, Fred Blanchard a connu une carrière d'illustrateur de presse avant de devenir directeur de collection pour les Éditions Delcourt, défendant une bande dessinée de genre exigente au travers de séries comme "Jour J", "Carmen Mc Callum", "L'Histoire Secrète", "L'Homme de l'année" et "Wonderball". En parallèle il entame en 1991 une carrière dans le dessin animé aux côtés du réalisateur Pascal Morelli.
Il supervise le département décors du studio Gangster sur diverses séries télévisées jusqu'à l'adaptation en long métrage de "Corto Maltese" en 2002. Fred Blanchard dessine la presque totalité des décors du film "Corto Maltese : La Cour secrète des arcanes" et supervise en parallèle les décors de la série télévisée. Fin 2007 il dessine l'album "Travis-Karmatronics", publie le artbook "Surplus Universalis" et commence à créer en parallèle des designs pour diverses séries dont "Spirou et Fantasio" (Vehlmann et Yoann), "Les Naufragés d'Ythaq" et "Sangre" (Arleston et Floch), puis "Renaissance" (Duval et Emem).
Il dessine actuellement un roman graphique qui paraîtra en 2020. C'est lui qui donne le design général du "Dernier Atlas".

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,99 €