Le Désordre - Eloge du mouvement - E-book - ePub

Note moyenne 
Toutes les sociétés sont confrontées au désordre, leur ordre en est indissociable. Celles que la tradition gouverne encore se définissent elles-mêmes... Lire la suite
14,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Toutes les sociétés sont confrontées au désordre, leur ordre en est indissociable. Celles que la tradition gouverne encore se définissent elles-mêmes en termes d'équilibre, de conformité, de stabilité relative; elles se voient comme un monde à l'endroit où le désordre peut avoir des effets négatifs et mettre toute chose à l'envers. On tente de faire de l'ordre avec du désordre, de même que le sacrifice fait de la vie avec de la mort, de la loi avec de la violence domestiquée par l'opération symbolique.
Puisqu'il est irréductible, inévitable et nécessaire, la seule issue est de l'utiliser à sa propre et partielle neutralisation et de le convertir en facteur d'ordre. Il devient ainsi l'instrument d'un travail positif. La modernité, c'est le mouvement plus l'incertitude; elle avive la conscience de désordre. Le recours à l'explication par le désordre manifeste la réalité présente en certains de ses états: il révèle la quasi impossibilité de la comprendre autrement, il relève de la logique constitutive des mythes contemporains.
Une exploration interprétative, sociologique et anthropologique permet d'identifier des figures actuelles du désordre _ l'événement brutal, l'épidémie et le mal, la violence et le terrorisme, le politique déforcé _ et des formes de réaction à l'irruption du désordre _ la réponse totale ou totalitaire, la réponse de la personne par le sacré, la réponse des pragmatiques par le mouvement. En ouverture à cet essai, une mise en perspective qui place successivement le couple ordre-désordre dans ses rapports au mythe, à la science et au savoir social.
Au terme, un éloge du mouvement, afin de dissiper les craintes et de mettre en garde contre les tentatives d'exploiter la peur confuse qu'il nourrit. La pensée de ce temps, située en ce temps, conduit inévitablement à penser le mouvement. Georges Balandier, sociologue, anthropologue, écrivain, enseigne principalement à la Sorbonne et à l'EHESS. A partir de l'expérience anthropologique (Afrique ambiguë, Anthropologie politique, Anthropologiques), il explore maintenant les espaces de la modernité (Le Pouvoir sur scènes, le Détour).

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-213-65129-3
  • EAN
    9782213651293
  • Format
    ePub
  • Nb. de pages
    254 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      254
    • Taille
      454 Ko
    • Protection num.
      Contenu protégé
    • Imprimable
      Non Autorisé
    • Copier coller
      Non Autorisé

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Georges Balandier

Professeur, chercheur, écrivain, Georges Balandier, qui connaît admirablement les autres cultures, est un sociologue et un anthropologue de réputation internationale.     Auteur de plusieurs livres, il a publié aux Éditions Fayard Le Grand Système, 2001 ; Conjugaisons, 1997 ; Le Dédale, pour en finir avec le XXe siècle, 1994 ; Le désordre, éloge du mouvement, 1988 ; Le Détour, pouvoir et modernité, 1985, et une réédition de Le Pouvoir sur scènes (2006).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

14,99 €