Le génie féminin Tome 2 - Melanie Klein - E-book - ePub

Note moyenne 
Reconnaître la contribution majeure de quelques femmes exceptionnelles qui, de leur vie et leur oeuvre, ont marqué l'histoire de ce siècle, est un... Lire la suite
8,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Reconnaître la contribution majeure de quelques femmes exceptionnelles qui, de leur vie et leur oeuvre, ont marqué l'histoire de ce siècle, est un appel à l'unicité de chacun de nous, au dépassement de soi. Car au temps de la massification succède aujourd'hui le souci de singularité. Le Génie féminin s'inscrit dans cette perspective. Après Hannah Arendt : la vie, et avant Colette : les mots, voici Melanie Klein : la folie.
Adorée jusqu'au fanatisme dogmatique par ses disciples, honnie par ses détracteurs, Melanie Klein (1882-1960) apparaît comme la novatrice la plus originale de la psychanalyse. Alors que Freud centre la vie psychique du sujet sur l'épreuve de la castration et la fonction du père, Melanie Klein - sans les ignorer - les étaie d'une fonction maternelle, absente dans la théorie du fondateur. Pourtant, la mère ainsi révélée est loin de s'ériger en objet de culte, comme le prétendent trop facilement ses adversaires.
Car c'est bien au matricide que Melanie Klein fut la première à penser. Capable dès la naissance d'un lien à l'objet (le sein, la mère), et habité de fantasmes aussi violents que réparateurs, l'enfant selon Melanie Klein a ouvert de nouveaux horizons à la clinique de la psychose et de l'autisme. Pour avoir entendu plus nettement que quiconque l'angoisse, cette onde porteuse du plaisir, et élu le transfert et l'imaginaire comme terrains privilégiés de l'expérience analytique, Melanie Klein a fait de la psychanalyse un art de soigner la capacité de penser.
Son oeuvre la situe ainsi au coeur le l'humanité pensante et de la crise moderne de la culture. Julia Kristeva a publié aux éditions Fayard Etrangers à nous-mêmes, Les Nouvelles Maladies de l'âme, Sens et non-sens de la révolte, t. I et t. II, Le Génie féminin, t. I, Hannah Arendt, ainsi que trois romans : Les Samouraïs, Le Vieil Homme et les loups, Possessions.

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/03/2000
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-213-65242-2
  • EAN
    9782213652429
  • Format
    ePub
  • Nb. de pages
    446 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      446
    • Taille
      481 Ko
    • Protection num.
      Contenu protégé
    • Imprimable
      Non Autorisé
    • Copier coller
      Non Autorisé

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Julia Kristeva

Née en Bulgarie, Julia Kristeva est  psychanalyste, essayiste, romancière. Elle est docteur honoris causa de nombreuses universités. En 2004, elle a reçu, en Norvège, le prix Holberg, équivalent du Nobel pour les sciences humaines. Julia Kristeva est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, romans et essais parmi lesquels : Étrangers à nous-mêmes (Fayard, 1988), Les Nouvelles Maladies de l'âme (Fayard, 1993), Possessions, (Fayard, 1996), Sens et non-sens de la révolte (Fayard, 1996), La Révolte intime (Fayard, 1997), Le Génie féminin : Hannah Arendt, tome 1 (Fayard, 1999), Melanie Klein, tome 2 (Gallimard, 2003), Colette, tome 3 (Fayard, 2002), Meurtre à Byzance (Fayard, 2004),  La Haine et le Pardon (Fayard, 2005), Pouvoirs et limites de la psychanalyse, tomes I, II, III (Fayard, 1996/1997/2005), Cet incroyable besoin de croire (Bayard, 2007).
Thérèse mon amour (Fayard, 2008), Pulsions du temps (Fayard, 2013), L'Horloge enchantée (Fayard, 2015).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

8,99 €