Le papier peint jaune - E-book - MP3

Note moyenne 
Charlotte Perkins Gilman et Dominique Reymond - Le papier peint jaune.
Cloîtrée dans une maison de campagne isolée et tenue à l'écart de toute activité par son mari médecin, une jeune mère dépressive après la naissance... Lire la suite
10,99 € E-book - audio
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Cloîtrée dans une maison de campagne isolée et tenue à l'écart de toute activité par son mari médecin, une jeune mère dépressive après la naissance de leur enfant brave en secret l'interdiction qu'il lui pose d'écrire. Désouvrée, elle sombre dans la fascination pour l'affreux papier peint de la chambre à coucher. Elle finit par y voir, en miroir, une femme séquestrée derrière les arabesques. « Pendant longtemps, je n'ai pas compris ce qu'était cette forme dérobée derrière le motif, mais maintenant, je suis certaine que c'est une femme.
À la lumière du jour, elle est calme, immobile. J'imagine que c'est le motif qui la bride. C'est si troublant. Et je m'y absorbe des heures. Parfois, je me dis qu'elles sont des multitudes, parfois qu'elle est seule. Elle fait le tour en rampant à une vitesse folle, ébranlant chaque motif. Elle s'immobilise dans les zones de lumière et, dans les zones d'ombre, elle s'agrippe aux barreaux qu'elle secoue avec violence.
» C. P. G. Ce titre est dans la sélection du Grand Prix du livre audio 2020 de La Plume de Paon.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format MP3
    • Taille
      65 300 Ko
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Charlotte Perkins Gilman (1860-1935), célèbre intellectuelle féministe américaine du tournant des XIXe et XXe siècles, naît dans le Connecticut où elle connaît une enfance difficile, marquée par l'abandon du père. Prolifique, elle compose romans, nouvelles, poèmes, essais et articles, et milite à travers les États-Unis et l'Europe pour le socialisme et les droits des femmes. Publié en 1892, « Le papier peint jaune » suit la dépression post-partum qu'elle traverse après la naissance de sa fille.
La célèbre « cure de repos » du Dr Mitchell manque de peu de la rendre folle et elle s'en sort en lui désobéissant et se remettant à écrire. Au sujet de la nouvelle, elle expliquera : « Le but n'était pas de faire sombrer les gens dans la folie, mais de les faire réchapper à la folie, et ça a marché. » Dominique Reymond monte sur scène à 10 ans dans « La Maison de Bernarda Alba », mise en scène par Germaine Montero à la Comédie de Genève.
Elle y étudie le théâtre avant d'entrer au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Élève d'Antoine Vitez, elle le suit au Théâtre national de Chaillot, joue sous sa direction et travaille, entre autres, avec Klaus Michael Grüber, Bernard Sobel et Jacques Lassalle. Elle apparaît au cinéma pendant les années 1980, comme dans « Y aura-t-il de la neige à Noël ? » de Sandrine Veysset.
Après Aucun de nous ne reviendra de Charlotte Delbo (Coup de cour 2017 de l'Académie Charles Cros et Grand Prix Contemporain 2018 La Plume de Paon), « Le papier peint jaune » est le deuxième texte qu'elle lit pour La Bibliothèque des voix.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

10,99 €