Le temps du désespoir - E-book - Multi-format

Note moyenne 
"Je ne sais pas ce que c'est qu'être moi-même..." La question de l'être désespère toute réponse. Le désespoir c'est tout autant vouloir être soi-même,... Lire la suite
8,99 € E-book - Multi-format
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

"Je ne sais pas ce que c'est qu'être moi-même..." La question de l'être désespère toute réponse. Le désespoir c'est tout autant vouloir être soi-même, vouloir se débarrasser de son moi, que la volonté désespérée d'être soi-même. Le désespoir est aussi l'occasion d'une rencontre entre les philosophies de l'existence et l'expérience clinique. Que la question du désespoir soit celle du "présent", de son existence et de sa vérité, c'est l'idée que l'on souhaiterait soutenir et illustrer après un bref détour.
"Se sentir réel, c'est plus qu'exister, c'est trouver un moyen d'exister soi-même, pour se relier aux objets en tant que soi-même et pour avoir un soi où se réfugier afin de se détendre." Winnicott

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Cinq psychanalystes et une politiste interrogent les théories du genre. Domination masculine et privilège de l'hétérosexualité sont les deux adversaires dont les théories du genre remettent en cause les prétentions. L'expérience du psychanalyste est d'un autre ordre, son objet, l'inconscient, ignore l'égalité et cultive à loisir le « politiquement incorrect ». Les études de genre nourrissent l'espoir politique d'un traitement social à parité entre les sexes et les sexualités.
Si la psychanalyse aspire aussi au changement, celui qui permet au moi de l'analysant de gagner un peu de liberté, c'est sans préjuger de ce qui définit le « bien » de chacun. Entre la psychanalyse et les Gender Studies, le débat est aussi nécessaire que complexe, parce que convoquant des plans hétérogènes. L'expérience clinique des homosexualités et des bisexualités est pour ce débat un véritable croisement.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
8,99 €