Les Misérables - E-book - ePub

Aurore Jacquin

(Commentateur (texte))

,

Lucile Beillacou

(Commentateur (texte))

Note moyenne 
Peut-on imaginer un monde sans Jean Valjean, Cosette, Gavroche, Javert ou Fantine, à jamais vivants au Panthéon de l'esprit humain ? En 1862, paraissent... Lire la suite
4,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Peut-on imaginer un monde sans Jean Valjean, Cosette, Gavroche, Javert ou Fantine, à jamais vivants au Panthéon de l'esprit humain ? En 1862, paraissent Les Misérables, qui désignent toutes les victimes d'un ordre social dont il condamne les injustices. Immense épopée populaire, le roman est emporté dans l'air de Paris et de ses bas-fonds, l'odeur des barricades et de la Révolution. Il deviendra l'une des ouvres les plus lues dans le monde.
On dit que lorsque les premières épreuves sortaient des presses, les correcteurs et les imprimeurs pleuraient.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/02/2013
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8238-0635-9
  • EAN
    9782823806359
  • Format
    ePub
  • Nb. de pages
    1797 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      1797
    • Taille
      4 129 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Victor Hugo

Biographie de Victor Hugo

Victor Hugo est néà Besançon en 1802. Tout en suivant des études de philosophie et de mathématiques au lycée Louis-le-Grand, il s'adonne déjàà la poésie. Il obtient ses premiers succès avec les Odes et Poésies diverses (1822) et s'impose comme chef de file du mouvement romantique après l'ardente « bataille » autour de son drame Hernani (1830). Dès lors, sa réputation ne cesse de croître (Notre-Dame de Paris, 1831, Ruy Blas, 1838, Les Rayons et les Ombres, 1840) ; il se tourne vers la politique, et rejoint le camp des « libéraux ».
Mais le coup d'État de Napoléon III le contraint à un long exil. Réfugiéà Guernesey, il multiplie les chefs-d'ouvre : Les Châtiments (1853), Les Contemplations (1856), Les Misérables (1859), La Légende des siècles (1859-1883). Après la chute du second Empire (1870), son retour en France est triomphal. Il ne cessera d'écrire (Quatrevingt-treize, roman, 1874, L'Art d'être grand-père, 1877) jusqu'à sa mort en 1885 à Paris, suivie de monumentales funérailles nationales au Panthéon.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
4,99 €