Revue des deux Mondes Février-mars 2017 - E-book - Multi-format

De quoi Fillon est-il le nom ? - Catholique et iconoclaste, libéral et gaulliste

Note moyenne 
Dossier : De quoi Fillon est-il le nom ? ? François Fillon, l'homme des trois droites par Franz-Olivier Giesbert Franz-Olivier Giesbert retrace... Lire la suite
9,99 € E-book - Multi-format
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Dossier : De quoi Fillon est-il le nom ? ? François Fillon, l'homme des trois droites par Franz-Olivier Giesbert Franz-Olivier Giesbert retrace le parcours politique de François Fillon, homme à la fois libéral et conservateur. Il synthétise pour lui les trois droites : légitimiste, orléaniste et bonapartiste. ? De Fillon et des catholiques. Les aphorismes de ma grand-mère valent bien les éditoriaux de Laurent Joffrin par Marin de Viry Les catholiques ont largement plébiscité François Fillon lors de la primaire à droite.
Marin de Viry analyse cet électorat qui retrouve dans la candidature de Fillon, l'occasion de réaffirmer ses valeurs. ? La droite sans le peuple par Sébastien Lapaque La droite comme la gauche ne sait plus parler au peuple, affirme Sébastien Lapaque. Cette France périphérique, qui représente vingt millions d'électeurs, risque de voter massivement Marine Le Pen. Dossier : L'origine des guerres de religion en France ?Tuer et mourir au nom de Dieu au temps des guerres de religion par Nicolas le Roux À la fin du XVIe siècle, massacres et assassinats politiques « au nom de Dieu » se multiplient.
Nicolas Le Roux décrit ces grands cycles de vengeance et de crimes. ? Entre outrance et tempérance : les écrivains face aux guerres de religion par Loris Petris Partisans ou contempteurs de la Réforme, les écrivains du XVIe siècle se font entendre. Loris Petris propose un tour d'horizon de cette littérature engagée. ? Entretien avec Rémi Brague. « Nos sociétés ne prennent pas la religion au sérieux » Rémi Brague note les profondes différences entre les guerres de religion du XVIe siècle et le jihad.
Pour le philosophe, l'idée d'un affrontement au nom du religieux est inaudible par les sociétés occidentales, ce qu'il déplore. ? Les guerres de religion entre fin des temps et théâtre de cruauté par Denis Crouzet D'après Denis Crouzet, les guerriers de Dieu au XVIe siècle et ceux de Daesh au XXIe siècle utilisent le même discours sur la fin des temps et le même exhibitionnisme de la mort. ? Ceci n'est pas religieux par Jean-Marie Le Gall Jean-Marie Le Gall critique les analystes qui refusent de voir dans le religieux, les explications du comportement de certains exaltés. Littérature ? Inédit.
Catherine Cusset : « un trop grand désir d'être aimée » La romancière raconte comment, à la recherche d'une colocataire dans une ville américaine, elle fait connaissance de « l'ange Meredith » qui la rend meilleure. Études, reportages, réflexions ? Pour une économie du bien commun. Discours à la jeunesse par Jean Tirole Le prix Nobel d'économie explique ce qu'est l'économie du bien commun et pourquoi il faut aller dans cette direction.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/01/2017
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35650-159-2
  • EAN
    9782356501592
  • Format
    Multi-format
  • Nb. de pages
    192 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages
      192
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format PDF
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Franz-Olivier Giesbert est né en 1949, à Wilmington, dans le Delaware, aux Etats-Unis, d'un père américain et d'une mère française. Il arrive en France à l'âge de trois ans. Après avoir collaboré à la page littéraire de Paris-Normandie, il entre au Nouvel Observateur en 1971. Successivement journaliste politique, grand reporter, correspondant à Washington, chef du service politique, il devient directeur de la rédaction de l'hebdomadaire à partir de 1985.
En 1988, il est nommé directeur de la rédaction du Figaro. Depuis 2000, il est directeur du Point. Il a publié plusieurs romans dont L'Affreux (Grand Prix du roman de l'Académie française 1992), La souille (prix Interallié 1995), Le sieur Dieu, L'immortel, Le huitième prophète, Le Lessiveur, Un très grand amour, La cuisinière d'Himmler et des biographies: François Mitterrand ou La tentation de l'Histoire (prix Aujourd'hui 1977), Jacques Chirac (1987), Le Président (1990), François Mitterrand, une vie (1996) et La tragédie du Président (2006). Frédéric Verger est né en 1959.
Il enseigne le français dans un lycée de la banlieue parisienne. Arden est son premier roman. Richard Millet est écrivain. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont, en 2014, Le Corps politique de Gérard Depardieu (Pierre-Guillaume de Roux) et Sibelius, Les Cygnes et le Silence (Gallimard). Professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l'Université Paris IV-Sorbonne, Michel Delon est un spécialiste du siècle des Lumières (en particulier de l'histoire des idées et de la littérature libertine) qu'il a décrit pendant des années dans Le Magazine Littéraire et continue de décrire dans diverses autres revues. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur cette époque, dont L'invention du boudoir, et l'éditeur, notamment, du Dictionnaire européen des Lumières (1997), des OEuvres de Sade et des Contes et romans de Diderot dans la « Bibliothèque de la Pléiade ».
Il a publié chez Albin Michel Le Principe de la délicatesse (2011) et Diderot, cul par-dessus tête (2013), pour lequel il a reçu le Prix littéraire Paris-Liège. Marie-Laure Delorme, née en 1968 à Paris, est chef de la rubrique Lire du JDD. Elle a reçu le prix Hennessy de la critique littéraire (1999) et le Prix Louis Hachette du journalisme (2006). Les Allées du pouvoir est son premier livre. Né à Tübingen, en Allemagne, le 2 février 1971, Sébastien Lapaque est romancier, essayiste et critique au Figaro littéraire.
Les Barricades mystérieuses, son premier roman, a paru en Babel Noir en 1998. Il a ensuite publié Les Idées heureuses (Actes Sud, 1999, prix François Mauriac de l'Académie française) et Mythologie française (Actes Sud, 1998, Goncourt de la nouvelle). Une suite de voyages au Brésil lui ont inspiré un essai d'histoire littéraire : Sous le soleil de l'exil, Georges Bernanos au Brésil 1938-1945 (Grasset, 2001), des carnets amazoniens : Court voyage équinoxial  (Sabine Wespieser Editeur, 2003), une anthologie : Le Goût de Rio de Janeiro (Mercure de France, 2004) et un roman : La Convergence des alizés (Actes Sud, 2012).Écrivain aux curiosités multiples, osant affirmer, après Paul Valéry, « J'ai beau faire, tout m'intéresse », il a également publié de nombreuses préfaces, des livres de cuisine avec le chef béarnais Yves Camdeborde (Room Service, Actes Sud, 2006), des essais consacrés à la vigne et au vin, un pamphlet contre le président de la République (Il faut qu'il parte, Babel, 2012), un sermon (Sermon de saint François d'Assise aux oiseaux et aux fusées, Stock, 2008) et un journal (Au hasard et souvent, Actes Sud, 2010) dont la suite, qui couvre les années 2010-2012 paraîtra chez Actes Sud sous le titre Autrement et encore en avril 2013.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,99 €