Le Bal du comte d'Orgel

avec 1 CD audio MP3

Note moyenne 
Dans le Paris des années folles, deux étudiants, François de Séryeuse et le Comte Anne d’Orgel se lient d’amitié. Jusqu’au jour où Séryeuse... Lire la suite
19,00 €
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 6 juin et le 15 juin
En magasin

Résumé

Dans le Paris des années folles, deux étudiants, François de Séryeuse et le Comte Anne d’Orgel se lient d’amitié. Jusqu’au jour où Séryeuse rencontre la Comtesse, Mahaut, et en tombe follement amoureux. Le Bal du Comte d’Orgel a été publié à titre posthume, Raymond Radiguet ayant été emporté par une fière typhoïde peu de temps après la rédaction du roman. D’inspiration dix-huitièmiste, ce récit d’amour moral met en valeur une écriture de la psychologie où l’auteur révèle les clefs des raisonnements et des comportements des personnages, créant ainsi une grande empathie envers eux.

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/02/2011
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-87862-647-6
  • EAN
    9782878626476
  • Présentation
    Boîte
  • Nb. de pages
    1 pages
  • Poids
    0.07 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 12,5 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Raymond Radiguet

Raymond Radiguet est né en 1903 à Saint Maur et mort en 1923. La brièveté de son existence a contribué à faire de l’auteur un prodige de la littérature française. Ses études ne l’intéressent pas et il quitte le lycée à quinze ans pour devenir journaliste. Il rencontre alors Max Jacob, André Salmon, Picasso ou encore le compositeur Francis Poulenc, et fréquente ainsi les milieux littéraires et artistiques du Paris des années 1920.
Après la guerre, les tentations sont grandes de renouveler entièrement les arts, Radiguet quant à lui est trop jeune pour désirer s’en émanciper, ses lectures classiques l’ont nourri sans l’étouffer, et ses jeunes années dans une France délaissée de ses hommes l’ont rendu plus libre que ses contemporains. Lorsque Cocteau découvre le jeune homme en 1918, il le pousse à écrire et le sort de Paris à cet effet.
S’ensuivront les rédactions du recueil poétique Les Joues en feu, ainsi que Le Diable au corps, et Le bal du Comte d’Orgel, publié à titre posthume en 1924. Il meurt de la fièvre typhoïde et laisse derrière lui l’image d’une jeunesse absolue et d’un génie à peine dévoilé.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le Bal du comte d'Orgel est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €