1914-2014 - L'Europe sortie de l'Histoire ?

Note moyenne 
Ce n’est pas s’avancer beaucoup que de prédire que la commémoration du déclenchement de la Grande Guerre, en 2014, sera asservie à des fins politiques.... Lire la suite
20,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Ce n’est pas s’avancer beaucoup que de prédire que la commémoration du déclenchement de la Grande Guerre, en 2014, sera asservie à des fins politiques. Au nom du "Plus jamais ça !", il s’agira, pour les classes dirigeantes, de justifier la mise en congé de la démocratie au prétexte, cent fois ressassé, de "sauver l’Europe" de ses démons. Il m’a paru éclairant de rapprocher les deux mondialisations, la 1ère sous égide britannique, qui a conduit au premier conflit mondial, la 2e sous égide américaine, qui a entraîné la crise du capitalisme financier et l’actuel basculement du monde.
La montée de la Chine peut-elle se comparer à celle de l’Allemagne impériale avant 1914 ? La brutale accélération du déclin européen, à travers la crise de la monnaie unique, n’illustre-t-elle pas l’erreur de conception qui a présidé à la construction européenne ? Si la place de l’Europe dans le monde s’est réduite, en Europe même l’Allemagne qui avait perdu les deux guerres mondiales a-t-elle vraiment "gagné la paix" ? A la nouvelle bipolarité du monde qui s’esquisse entre la Chine et l’Amérique, il est souhaitable d’opposer la vision d’un monde multipolaire où l’Europe tiendra toute sa place.
Mais une autre que celle qui a échoué : une Europe réconciliée avec ses nations, compatible avec la République, où la France et l’Allemagne pourront de concert penser vraiment l’avenir d’un ensemble allant de la Méditerranée à la Russie. Dans une "réconciliation" enfin purgée de ses ambigüités et de ses non-dits : celle de deux grands peuples ayant surmonté leur histoire et capables de la continuer.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/10/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-213-67257-1
  • EAN
    9782213672571
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    342 pages
  • Poids
    0.464 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Pierre Chevènement

Ancien élève de l'École nationale d'administration, homme politique, Jean-Pierre Chevènement a successivement été ministre d'État, ministre de la Recherche et de la Technologie, ministre de l'Éducation nationale et ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand. Il fonde, le 30 août 1992, le Mouvement des Citoyens. De 1997 à 2000, Jean-Pierre Chevènement est ministre de l'Intérieur du gouvernement de la gauche plurielle.
Il est aujourd'hui président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen, et président de la Fondation Res Publica, une fondation de recherche reconnue d'utilité publique en 2005. Par ailleurs, de 1973 à 2002, Jean-Pierre Chevènement est député de Belfort ; il en est le maire de 1983 à 2007 ; il est président de la Communauté d'agglomération de Belfort depuis 2000. Jean-Pierre Chevènement est également l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages, notamment L'Enarchie ou les mandarins de la société bourgeoise, sous le pseudonyme de J.
Mandrin (La table ronde, 1967), Une certaine idée de la République m'amène à (Albin Michel, 1991), Le vert et le noir, Islam, pétrole, dollar (Grasset, 1995), France-Allemagne, parlons franc (Plon, 1996), La République contre les bien-pensants (Plon, 1999), La République prend le maquis, en collaboration avec Robert Colonna d'Istria (Mille et une nuits, 2001), Le Courage de décider (Robert Laffont, 2002), Défis républicains (Fayard, 2004), Pour l'Europe, votez non ! (Fayard, 2005) et La faute de M.
Monnet (Fayard, 2006).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €