Note moyenne 
La maladie d'Alzheimer inquiète, angoisse, bouleverse. Elle remet en question l'identité personnelle et notamment l'autonomie, altérant l'existence... Lire la suite
27,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 11 avril et le 16 avril

Résumé

La maladie d'Alzheimer inquiète, angoisse, bouleverse. Elle remet en question l'identité personnelle et notamment l'autonomie, altérant l'existence en termes de choix, de relation à l'autre, d'expression de la volonté et de la pensée. Elle impose aux sujets malades de nouvelles règles de décision ; elle demande une adaptation du milieu et des autres à ce nouveau mode d'être. Ce livre réunit les interrogations de différents acteurs (médecin, cadre infirmier, psychologue, sociologue, philosophe, juriste) sur celte question difficile et les problèmes qui en découlent. Quelle représentation se fait-on de la maladie ? Que va susciter son annonce ? Quelle place nos sociétés, nos institutions, nos prévisions de santé publique peuvent-elles accorder au statut de la personne dite " démente " ? Que peut être l'accompagnement d'un patient dont on pense qu'il est " déchu " de son identité et d'une partie de ses droits ? L'enjeu de celte réflexion pluridisciplinaire est d'une part épistémologique, en exposant l'écart existant entre l'image de la maladie, sa conception scientifique, la réalité vécue, et d'autre part éthique, en invitant à ne pas confondre entrée dans la dépendance et perte d'autonomie. Cet ouvrage défend le principe d'un respect de l'autonomie propre à motiver soignants et " aidants " vers plus d'écoute, de confiance, de nuances, d'échanges, de compréhension et de sollicitude.

Sommaire

    • Relecture des concepts
    • Autonomie et Alzheimer
    • Pratiques

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Nicolas Kopp, professeur émérite à la faculté de médecine Lyon-Est, est neuropathologiste, diplômé en neurologie, Docteur en médecine, en biologie, en éthique biomédicale et responsable du groupe " neuroéthique " de l'Espace Ethique Rhône-Alpes. Catherine Thomas-Antérion, neurologue, est responsable de la consultation de mémoire et du Centre Mémoire Ressource et Recherche de Saint-Etienne ainsi que présidente du GRECO (Groupe de Réflexions sur les Outils Cognitifs) et du FARAP (Forum Alzheimer Rhône Alpes des Professionnels). Marie-Pierre Réthy est documentaliste, membre des groupes " Ethique médicale interculturelle " et " Neuroéthique " des Hospices Civils de Lyon. Jean-Philippe Pierron est maître de conférences en philosophie à l'université Lyon 3 et membre de l'équipe " Santé Individu et Société ".

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK