Architecture et perspective chez Brunelleschi et Alberti

Note moyenne 
Giulio Carlo Argan et Rudolf Wittkower - Architecture et perspective chez Brunelleschi et Alberti.
La découverte et la première formulation de la perspective sont l'œuvre de Brunelleschi ; la théorisation est due à Alberti (De Pictura, 1435). Le... Lire la suite
15,22 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 13 mars et le 17 mars

Résumé

La découverte et la première formulation de la perspective sont l'œuvre de Brunelleschi ; la théorisation est due à Alberti (De Pictura, 1435). Le terme " perspective " est classique, issu des anciens traités. Au Moyen Âge, le concept s'identifie à celui d'optique. science de la vision. On parle de perspective pour Giotto et pour Ambrogio Lorenzetti en observant comment ils ont mis en oeuvre plusieurs systèmes perspectifs. En quoi consiste la nouveauté de la perspective à la Renaissance ? Avant tout dans le fait qu'elle se présente comme une découverte et non comme une invention : elle est retrouvée chez les anciens ; elle s'intègre donc à la culture humaniste qui veut faire renaître la science antique. Par ailleurs, la perspective se présente comme un système unique. Le système perspectif du Quattrocento est la réduction à l'unité de tous les possibles modes de vision. Enfin, la perspective n'est pas une réflexion intellectuelle sur ce que voient les yeux, mais le mode même de voir selon l'esprit plutôt qu'avec les yeux. Avec la perspective, nous voyons les choses dans des rapports proportionnels : la réalité n'apparaît plus comme un inventaire, mais comme un système de relations métriques. En architecture, la proportion définit et règle les entités d'espace exprimées par des éléments singuliers. Il s'établit un rapport proportionnel entre la hauteur des colonnes et l'ouverture de l'arc, entre le diamètre moyen de la colonne et sa hauteur, entre la base, le fût et le chapiteau. Enfin, une relation précise s'établit entre le système proportionnel de l'architecture et celui du corps humain, perçu comme perfection formelle et mesure des choses. L'étude de Marisa Dalai Emiliani, qui ferme l'ouvrage, précise et approfondit le débat sur l'espace perceptif.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/10/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86432-421-0
  • EAN
    9782864324218
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    123 pages
  • Poids
    0.19 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
15,22 €