Au nom de la loi

Note moyenne 
Alain Minc - Au nom de la loi.
Je ne suis ni mis en examen, ni juge d'instruction, ni magistrat du siège, ni procureur, ni avocat, ni professeur de droit, ni conseiller d'Etat, ni... Lire la suite
14,70 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 1 juin et le 7 juin
En magasin

Résumé

Je ne suis ni mis en examen, ni juge d'instruction, ni magistrat du siège, ni procureur, ni avocat, ni professeur de droit, ni conseiller d'Etat, ni membre du Conseil constitutionnel, ni plaideur, ni juriste, ni légiste, ni arbitre, ni constitutionnaliste. Autant de raisons de garder un silence prudent et sage face au moloch judiciaire. Bien davantage que toute autre institution publique ou privée, la justice exige des lettres de créance en bonne et due forme de tous ceux qui ont l'outrecuidance de s'intéresser à elle. N'en ayant aucune, sauf le droit légitime du citoyen éclairé de s'interroger sur la révolution clandestine qui, sans crier gare, a bouleversé en France la hiérarchie des pouvoirs, et muni pour tout viatique d'une naïveté à la Candide, je m'autorise un aveu : s'il est un domaine où le discours " politiquement correct " va au-delà du supportable, c'est bien la justice.

Sommaire

    • Le triomphe
    • La sainte trinité
    • Un état de droit inachevé
    • Une " drôle d'histoire "
    • Le démon corporatiste
    • Les tentations de l'abus
    • Le mythe du " grand soir judiciaire "
    • Le pire ou le meilleur ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/09/1998
  • Editeur
  • ISBN
    2-07-075405-7
  • EAN
    9782070754052
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    256 pages
  • Poids
    0.27 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

14,70 €