Autoportrait d'un bandit dans son adolescence - Grand Format

Note moyenne 
Edouard Limonov - Autoportrait d'un bandit dans son adolescence.
Poète, dandy dissident, provocateur-né, Edouard Veniamovitch Savenko, alias Edouard Limonov, fut la coqueluche de l'intelligentsia française des années... Lire la suite
20,30 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Poète, dandy dissident, provocateur-né, Edouard Veniamovitch Savenko, alias Edouard Limonov, fut la coqueluche de l'intelligentsia française des années 80. Publié quatre ans après Journal d'un raté, ce roman autobiographique qui revient sur son parcours de voyou à Kharkov, sa ville natale, dresse un tableau rare et saisissant de la délinquance dans l'ex-URSS. Les 7 et 8 novembre 1958, sous Khrouchtchev, alors que l'on célèbre la révolution, Eddy-Baby, 15 ans, va vivre une dérive brutale et sordide parmi les hooligans qui volent, se saoulent, cognent, violent et, parfois, poignardent.
Voyou parmi les voyous mais déjà écrivain, il gagne un concours de poésie qui lui vaudra la confiance d'un dangereux bandit, chef d'une bande rivale qui l'entraîne encore plus loin dans l'horreur. Deux jours de quête folle, où Eddy va "devenir un homme". Au prix fort. Ecoeuré de lui-même, il va rejeter jusqu'à son nom. Il s'appelait Savenko ; il sera désormais Limonov.

Caractéristiques

  • Date de parution
    09/11/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-226-23844-3
  • EAN
    9782226238443
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    258 pages
  • Poids
    0.382 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 22,4 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Edouard Limonov

Héros du nouveau best-seller d'Emmanuel Carrère, Edouard Limonov, né en 1943, "a commencé sa carrière comme petit voyou à Kharkov, sa ville natale, il a été poète underground à Moscou sous Brejnev, puis émigré à New York où il a vécu dans les bas-fonds et écrit Le Poète russe préfère les grands nègres dont le succès l'a sorti de la panade. Il a passé les années 80 à Paris, dans la peau d'un écrivain branché.
Il écrivait dans L'idiot international, tout le monde l'aimait bien. Cette bonne réputation s'est ternie quand il a commencé à parader dans les Balkans aux côtés des Serbes de Bosnie, puis, quand il est retourné en Russie où il a fondé le Parti national-bolchévique. En 2001, il a été arrêté, accusé de trafic d'armes et de tentative de coup d'Etat au Kazakhstan et condamné à 14 ans de prison. On le considérait comme une petite frappe fasciste, il en est ressorti deux ans après en héros et martyr du combat pour la démocratie".
(Emmanuel Carrère, Le Figaro littéraire)

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,30 €