Contester à Cuba

Note moyenne 
Marie-Laure Geoffray - Contester à Cuba.
" La chute spectaculaire de plusieurs régimes autoritaires à l'occasion du "printemps arabe" de 2011 ne doit pas nous inciter à la paresse intellectuelle.... Lire la suite
50,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 8 avril et le 10 avril

Résumé

" La chute spectaculaire de plusieurs régimes autoritaires à l'occasion du "printemps arabe" de 2011 ne doit pas nous inciter à la paresse intellectuelle. La tentation est pourtant forte de voir dans ces événements une validation des thèses téléologiques et normatives sur la fin de l'histoire et le caractère inéluctable de l'avènement mondial de la démocratie. Les commentaires ne manquent pas qui évoquent une globalisation ne tolérant plus d'écart par rapport à la norme libérale occidentale ; la longévité des régimes autoritaires ne mérite plus guère d'attention, puisqu'ils sont suspendus à un fil ténu qui menace de rompre à tout moment.
L'ouvrage de Marie Laure Geoffray vient opportunément s'inscrire en faux contre une telle tentation, qui conduit régulièrement à un grossier déterminisme. Tout l'intérêt du travail de Marie Laure Geoffray repose sur cette intuition initiale : afin de comprendre une "situation" autoritaire, il convient de se pencher sur ces espaces "intermédiaires" de contestation, ni totalement réprimés ni complètement tolérés.
Elle met en scène des jeunes pour qui la prise de parole ou l'occupation d'espaces peuvent être des fins en soi, dépourvues de projet de société alternatif car ils ont aussi souvent liés par ce qu'elle qualifie de "persuasion coercitive". Leur répertoire d'action peut cependant s'avérer subversif, car il ambitionne de donner à voir comment pourraient s'exercer des formes plurielles de citoyenneté.
Au-delà, Marie Laure Geoffray offre une explication dense, précise et très convaincante du mode de domination politique du régime castriste. Elle montre notamment à quel point ce régime sait faire preuve d'une grande plasticité. Et c'est sans doute cette capacité du régime à négocier le tolérable, à une échelle souvent micro, qui explique le mieux sa solidité. L'ordre social, nous montre l'auteure, est ainsi coproduit par des acteurs interdépendants.
Il est heureux de pouvoir mettre à la disposition du public un texte de référence sur Cuba, issu d'une thèse de doctorat brillamment soutenue à Sciences Po en 2010. Sa lecture achevée, de nombreuses questions demeurent qui, on peut le souhaiter, appelleront d'autres travaux comparatifs. Marie Laure Geoffray a souhaité "dés-exceptionnaliser" Cuba. II reviendra à d'autres chercheurs de lui donner raison en relevant le défi de la comparaison.
"

Sommaire

  • ETUDIER LE POUVOIR DANS LE REGIME SOCIALISTE CUBAIN
  • DISPOSITIONS, TRAJECTOIRES ET RUPTURE HISTORIQUE
  • LA CONSTITUTION PROCESSUELLE DES COLLECTIFS CONTESTATAIRES
  • LES TERRITOIRES DE LA CONTESTATION
  • LA CULTURE A L'INTERFACE DU POLITIQUE
  • JEUX CONTESTATAIRES : ENTRE NEGOCIATION ET REPRESSION
  • DYNAMIQUES DE RECONFIGURATION DES JEUX

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/03/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-247-11760-4
  • EAN
    9782247117604
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    340 pages
  • Poids
    0.632 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK