Correspondance 1925-1941 - Suivi de trois essais de Klaus Mann, Jeunesse et radicalisme ; Erasme de Rotterdam ; Stefan Zweig - Poche

Note moyenne 
Klaus Mann et Stefan Zweig - Correspondance 1925-1941 - Suivi de trois essais de Klaus Mann, Jeunesse et radicalisme ; Erasme de Rotterdam ; Stefan Zweig.
L'un – Klaus Mann –, le plus jeune, est fils d'un prix Nobel de littérature. La critique l'éreinte régulièrement, ne voit en lui qu'un dandy superficiel,... Lire la suite
8,70 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 mai et le 1 juin
En magasin

Résumé

L'un – Klaus Mann –, le plus jeune, est fils d'un prix Nobel de littérature. La critique l'éreinte régulièrement, ne voit en lui qu'un dandy superficiel, un fils à papa et un écrivain médiocre. L'autre – Stefan Zweig – est un auteur célébré dans le monde entier. Leur correspondance échangée entre décembre 1925 et décembre 1941 illustre parfaitement les attitudes plutôt opposées que ces deux hommes de grand talent pouvaient prendre face à l'engagement.
Là où Stefan Zweig témoigne d'une indulgence coupable à l'égard d'une jeunesse attirée par les sirènes du nationalisme, Klaus Mann, très tôt conscient du danger que représente le nazisme, se montre sans pitié pour les atermoiements de son prestigieux aîné. Voici l'édition la plus complète existant à ce jour de cette correspondance. Elle rassemble 82 lettres, dont douze inédites de Stefan Zweig, et cinq de Klaus Mann.

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/09/2016
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-36914-307-9
  • EAN
    9782369143079
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    220 pages
  • Poids
    0.19 Kg
  • Dimensions
    12,0 cm × 18,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Né le 28 novembre 1881 à Vienne, Stefan Zweig fit partie de l'intelligentsia juive de la capitale autrichienne jusqu'en 1934. Réfugié à Londres, il y poursuivit une oeuvre de biographe (Joseph Fouché, Marie Antoinette, Erasme) et surtout d'auteur de romans et nouvelles (Amok, La Pitié dangereuse, La Confusion des sentiments). Il posta le manuscrit de son autobiographie (Le Monde d'hier, Souvenirs d'un européen) la veille de son suicide le 22 février 1942 à Petrópolis au Brésil.
Klaus Mann est né le 18 novembre 1906 à Munich. Adversaire du nazisme, il quitte l'Allemagne en 1934 et est déchu de sa nationalité en 1935. Son talent s'est aussi bien exprimé dans le roman (Méphisto, Le Volcan, Alexandre, suivi deLudwig) que dans l'essai (Contre labarbarie, Phébus, 2009), le théâtre et l'autobiographie (Le Tournant). Il se suicide à Cannes le 21 mai 1949

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Correspondance 1925-1941 - Suivi de trois essais de Klaus Mann, Jeunesse et radicalisme ; Erasme de Rotterdam ; Stefan Zweig est également présent dans les rayons

8,70 €