De la non-personne à la personne - l'apostrophe nominale

Note moyenne 
Sans ancrage syntaxique manifeste, à la croisée d'approches divergentes - rhétorique, énonciative, pragmatique -, et victime de son flou définitionnel,... Lire la suite
22,30 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Sans ancrage syntaxique manifeste, à la croisée d'approches divergentes - rhétorique, énonciative, pragmatique -, et victime de son flou définitionnel, l'apostrophe nominale a jusqu'à présent trop peu retenu l'attention des linguistes. La profusion des désignations (vocatif, terme/nom d'adresse, apostrophe) témoigne de la diversité des domaines concernés, et souligne la difficulté de penser le nom support de l'interpellation comme un objet de recherche à part entière.
Cet ouvrage vient défricher ce terrain scientifique. Le statut fonctionnel atypique de l'apostrophe nominale, sa syntaxe interne, sa distribution, la conversion pragmatique et énonciative qui la caractérise sont interrogés. Son rôle dans la construction coénonciative est précisé: elle met en scène, au-delà de l'allocutaire, la relation de l'interpellant à l'interpellé. Enfin, la dimension adressée des discours est rapportée à la textualité, l'apostrophe s'avérant un élément essentiel de la structuration textuelle.
Son comportement tout à fait singulier, dont le titre de cet ouvrage rend compte, invite à repenser de manière plus extensive la notion de déixis, puisque l'acte allocutif fait sortir le nom de son champ catégoriel (actualisation superfétatoire, absence de fonction syntaxique dans la phrase), pour le faire entrer dans celui de l'expression de la personne (activité déictisante, liée à un repérage egocentré).
Cette réflexion s'adresse non seulement aux spécialistes de l'énonciation et aux analystes du discours, mais encore à tous ceux qui considèrent la relation interpersonnelle comme une dynamique à la base de toute vie sociale, et qui s'interrogent, à ce titre,,-sur sa construction.

Sommaire

  • L'APOSTROPHE : POSITIONNEMENT DEFINITOIRE ET ESQUISSE DE QUELQUES PROBLEMATIQUES
    • Un flou terminologique
    • Un embarras définitionnel indéniable
    • Apostrophe et acte de langage
    • L'apostrophe : personne, non personne ?
    • De l'apostrophe à la coénonciation
  • DE L'ENONCE A L'ENONCIATION - QUELQUES CARACTERISTIQUES SYNTAXIQUES ET ENONCIATIVES DE L'APOSTROPHE
    • Le vocatif, un opérateur de monstration morphologiquement non marqué, et donc " hors système " ?
    • Un constituant hors de la charpente phrastique
    • De la syntaxe détachée à l'énonciation : l'organisation prédicative en question(s)
    • Le détachement, marque d'un rôle énonciatif majeur ?
  • LES DIVERSES MODALITES D'INTERPELLATION D'AUTRUI : SYNTAXE INTERNE ET EFFET DE SENS DE L'APOSTROPHE
    • Approche sémantico-syntaxique du nom support dans le syntagme en apostrophe
    • Description de la syntaxe interne du syntagme en apostrophe
  • SYNTAXE EXTERNE DE L'APOSTROPHE : TYPES DE CADRAGE ET REGULATIONS COENONCIATIVES
    • Survenue précoce : apostrophe et type de cadrage
    • Survenue médiane : apostrophe et régulations diverses
    • Survenue finale : apostrophe et fonction de ponctuant de clôture
    • Survenue initiale et finale : de la restriction du cadrage interlocutif au commentaire métadiscursif
    • Y a-t-il une place privilégiée pour l'apostrophe en relation avec la modalité énonciative séléctionnée ?
    • Quelques cas curieux sur le plan syntaxique
  • APOSTROPHE ET DYNAMIQUE TEXTUELLE
    • Apostrophe et signal de changement de plan énonciatif
    • Apostrophe et acte de langage
    • Soi comme un autre : apostrophe et auto-interpellation
    • Apostrophe et coénonciation fictive
    • L'apostrophe : un indice du jeu sur les strates de la scène d'énonciation
    • L'apostrophe : un rouage essentiel de la machinerie argumentative
    • L'apostrophe à visée agonale : disqualifier l'allocutaire, son discours, ou son droit à le tenir
  • APOSTROPHE ET TEXTUALITE : DE LA STRUCTURATION DU CHAMP COMMUNICATIONNEL AUX MODES DE TEXTUALISATION
    • Apostrophe et actualisation d'une position modale : la structuration du champ communicationnel
    • De l'actualisation de l'ethos au mode de textualisation : le rôle de l'apostrophe
    • Apostrophe, genre du discours et plasticité coénonciative
    • S'engager en engageant autrui : positionnements énonciatifs et modulations de la sphère intersubjective liés à l'apostrophe

Caractéristiques

  • Date de parution
    25/01/2007
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-271-06487-5
  • EAN
    9782271064875
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    212 pages
  • Poids
    0.385 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 24,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Catherine Détrie

Catherine Détrie est agrégée de Lettres modernes et maître de conférences HDR en sciences du langage. Coéditrice de Termes et concepts pour l'analyse du discours : une approche praxématique, elle a publié Du sens dans le métaphorique, ainsi que de nombreux travaux portant sur l'énonciation, la construction de la subjectivité et la textualité.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,30 €