Des gens sans importance

Note moyenne 
Jérôme Ducrot et Alphonse Boudard - Des gens sans importance.
Qu'ès aco ? Un album de photos encore... oui, mais celui-là, c'est un album de souvenirs. Des souvenirs d'enfance, souvenirs d'en France... Une broussaille... Lire la suite
24,75 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Qu'ès aco ? Un album de photos encore... oui, mais celui-là, c'est un album de souvenirs. Des souvenirs d'enfance, souvenirs d'en France... Une broussaille de souvenirs du tréfonds de notre mémoire collective. On a tort, voyez-vous, de les oublier tous ces gens qu'on dit à la légère sans importance. Ils sont nos frangins, nos sœurs, nos grands-papas mamans... nos oncles Jules et nos tantes Ernestine... des gens de si peu d'importance qu'ils se sont photographiés eux-mêmes. Histoire qu'on ne tourne pas la page trop vite. Jérôme Ducrot, d'abord, il faisait les images de mode dans les salons de New York - une tâche plutôt agréable - et puis un jour, il a voulu aller surprendre la vraie vie. Il est allé dans les couches profondes, ici et là, surtout dans la Nièvre et en Bretagne où il vit aujourd'hui. Il arrivait à l'heure de la soupe chez les braves gens, peinards dans leur quotidien, et il leur faisait se tirer le portrait, avec une petite poire et un petit oiseau... tout seuls ! Voilà le résultat. Alphonse Boudard

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/04/1998
  • Editeur
  • ISBN
    2-226-09472-5
  • EAN
    9782226094728
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    90 pages
  • Poids
    0.805 Kg
  • Dimensions
    24,8 cm × 27,3 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Né à Oran en 1935, Jérôme Ducrot a imposé son nom dans la photographie de mode. Mais les sunlights publicitaires ne lui ont pas fait le goût des chemins de traverse. Dans Des gens sans importance, il affirme l'originalité de son talent et de sa démarche : s'effacer lui-même pour mieux voir les autres. Né en 1925 de père soldat inconnu, Alphonse Boudart fut reconnu écrivain en 1962 avec son roman La Métamorphose des cloportes. Prix Sainte-Beuve en 1963 avec La Cerise. Prix Renaudot en 1971 avec Les Combattants du petit bonheur. Prix du roman de l'Académie française en 1995 avec Mourir d'enfance. Ses autres livres n'ont pas de prix... N'empêche, Madame de Saint-Sulpice aurait bien mérité d'être couronné par le Vatican. Ainsi soit-il.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,75 €