Droit administratif

Jean Waline

(Préfacier)

Note moyenne 
Jean Rivero - Droit administratif.
Le droit administratif ne peut remplir sa fonction sociale que s'il est intelligible et connaissable ; ceci exige, contre l'existentialisme juridique... Lire la suite
40,60 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 8 avril et le 11 avril

Résumé

Le droit administratif ne peut remplir sa fonction sociale que s'il est intelligible et connaissable ; ceci exige, contre l'existentialisme juridique et malgré les difficultés de la tâche, la poursuite des efforts pour l'organiser de façon systématique. Mais il n'est nullement nécessaire de procéder à cette systématisation à partir d'une notion unique ; dans aucune autre branche du droit, on n'a tenté cette réduction à l'unité ; c'est autour de plusieurs idées maîtresses, et non d'une seule, que le droit civil, le droit commercial, le droit du travail, sont parvenus au haut degré d'organisation scientifique qui est le leur.
Si le droit administratif s'est orienté dans une autre voie, ce n'est pas en vertu d'une nécessité logique, c'est parce que le problème théorique de son élaboration s'est confondu avec le problème pratique de la compétence du juge administratif : on souhaitait, pour déterminer cette compétence, un principe unique, ce qui eût simplifié la tâche des plaideurs ; on a été conduit à chercher, par là même, une notion-clef rendant compte de toutes les particularités du droit administratif.
Or, ces particularités paraissent ressortir à deux ordres d'idées opposés. D'une part, les règles du droit administratif se différencient des règles du droit privé en ce qu'elles confèrent aux organes publics des pouvoirs qui ne sauraient exister dans les rapports entre particuliers : c'est l'ensemble des prérogatives de puissance publique. Mais à l'opposé, le droit administratif impose souvent, à l'administration, des obligations beaucoup plus strictes que celles que le droit privé fait peser sur les particuliers.
On pourrait multiplier les exemples de ces dérogations au droit commun qui font l'administration, non plus puissante, mais plus liée que les particuliers entre eux.

Sommaire

  • LES DONNEES JURIDIQUES FONDAMENTALES DE L'ACTION ADMINISTRATIVE
    • Théorie générale des personnes publiques
    • La règle de droit
    • Les actes de l'administration
  • L'ORGANISATION ADMINISTRATIVE
    • Principes généraux
    • L'administration d'Etat
    • Les collectivités décentralisées
  • LES FORMES DE L'ACTION ADMINISTRATIVE
    • Les activités administratives
    • Les organes de gestion des activités de l'administration
  • LES MOYENS MATERIELS DE L'ACTION ADMINISTRATIVE : LES PATRIMOINES ADMINISTRATIFS
    • L'acquisition des biens : l'expropriation pour cause d'utilité publique
    • Le régime des biens : la domanialité
    • Les travaux publics

Caractéristiques

  • Date de parution
    26/10/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-247-10992-0
  • EAN
    9782247109920
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    550 pages
  • Poids
    0.785 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK