Du liberalisme autoritaire - Grand Format

Note moyenne 
Tandis que le philosophe Carl Schmitt veut convaincre, en 1932, le patronat allemand de la nécessité d'un Etat fort, le juriste antifasciste Hermann... Lire la suite
16,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 19 mai
En magasin

Résumé

Tandis que le philosophe Carl Schmitt veut convaincre, en 1932, le patronat allemand de la nécessité d'un Etat fort, le juriste antifasciste Hermann Heller lui répond à boulets rouges en dénonçant le projet d'un libéralisme autoritaire, étrange synthèse entre libéralisme économique et autoritarisme politique. Le 23 novembre 1932, au seuil de l'accession d'Hitler au pouvoir en Allemagne, le philosophe Carl Schmitt prononce une conférence à l'invitation d'une organisation patronale, la Langname Verein.
Ce discours fut un événement décisif, qui contribua à rallier le patronat allemand à l'option autoritaire. Son titre annonce le programme : Etat fort et économie saine. Mobilisant des moyens de puissance inouïs, promet Schmitt, ce nouvel Etat fort ne tolérera plus l'émergence en son sein de forces subversives. Alors que la politique démocratique confond Etat et société, la politique autoritaire-totale dépolitisera la société et renforcera l'Etat, ceci dans les strictes bornes d'une distinction bien comprise entre Etat et économie.
La lutte des classes ayant ainsi été placée sous le talon de fer de l'Etat, l'économie pourra refleurir. Lorsqu'il lit ce texte de Schmitt, son adversaire de toujours, le juriste antifasciste Hermann Heller, ne saisit que trop bien de quoi il s'agit. Peu avant de prendre le chemin de l'exil (il mourra en Espagne l'année suivante), il laisse un court texte qui compte parmi les plus clairvoyants de la période.
Nous assistons là, analyse-t-il, à l'invention d'une nouvelle catégorie politique, un petit monstre conceptuel, le programme d'un libéralisme autoritaire. Ce recueil rassemble ces deux textes majeurs de la pensée politique, encore inédits en français, avec un appareil critique et une longue introduction qui restitue le contexte et problématise l'actualité de la notion de libéralisme autoritaire.

Caractéristiques

  • Date de parution
    29/10/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35522-148-4
  • EAN
    9782355221484
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    138 pages
  • Poids
    0.184 Kg
  • Dimensions
    14,1 cm × 20,7 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Carl Schmitt (1888-1985), juriste et philosophe allemand rallié au nazisme en 1933, est notamment l'auteur de La notion du politique (1927) et Théorie du partisan (1963) (Flammarion, 1992). Hermann Heller (1891-1933), juriste et philosophe allemand, engagé à gauche sous la République de Weimar, fut l'un des principaux adversaires politiques et théoriques de Carl Schmitt. Agrégé de philosophie, Grégoire Chamayou est chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) Cerphi ENS Lyon.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

16,00 €