Ecrire la vie - Grand Format

Note moyenne 
Annie Ernaux - Ecrire la vie.
Ce volume est organisé en miroir : à la place du traditionnel " Vie et oeuvre " ou de la Préface, il s'ouvre sur des séquences de photos organisées... Lire la suite
26,00 €
  • Grand format
  • Nouvelle édition
Définitivement indisponible

Résumé

Ce volume est organisé en miroir : à la place du traditionnel " Vie et oeuvre " ou de la Préface, il s'ouvre sur des séquences de photos organisées chronologiquement. Le commentaire de ces photos est composé d'extraits du Journal secret inédit d'Annie Ernaux (elle en a interdit la publication de son vivant). Les photos sont toutes des photos personnelles des proches, des lieux. Photos sans ambition esthétique, mais qui rendent parfaitement compte du projet immense de ce Quarto : Ecrire la vie.
Cette première écriture, celle de l'instant devenu souvenir, n'a rien de spontané. L'état des photos en témoigne. Elles ont souffert, la surface a perdu son aspect lisse, elles ont reçu quelques coups malgré tout le soin dont on sent qu'elles ont été entourées. Elles sont précieuses malgré leur modestie, et l'émotion nous étreint, sans que l'on sache pourquoi, à les regarder ainsi rassemblées. Sans doute parce que l'on pressent ce qu'elles cachent derrière ce qu'elles disent.
Elles sont la mémoire vive des drames qui constituent la trame de l'écriture des textes, mais sans l'action. Elles en sont plutôt le décor, les acteurs figurent paisiblement, le café épicerie est là en arrière-fond, la Normandie, Yvetot, les promenades du dimanche, le quai de la gare, un décor et des gens si banals ! Les onze ouvrages sélectionnés pour ce volume, précédemment parus dans la " collection blanche ", répondent à ce premier corpus dans un autre registre : le drame assumé, sinon exorcisé.
" Ecrire la vie " prend alors un autre sens : sans l'écriture qui livre le chemin d'une vie libre, il n'y aurait que souffrance, remords, accablement et refoulement. La passion de l'écriture se confond avec la passion de la vie, après l'avoir engendrée. Vivre et écrire ne font plus qu'un. Rien n'est banal, rien n'est dérisoire. A ces onze titres s'ajoutent dix textes brefs : tous sont de courts récits, des observations, des réflexions sur l'écriture ou la lecture (à l'exception d'une fiction, " Hôtel Casanova ").

Sommaire

  • LES ARMOIRES VIDES
  • LA HONTE
  • L'EVENEMENT
  • LA FEMME GELEE
  • LA PLACE
  • JOURNAL DU DEHORS
  • UNE FEMME
  • "JE NE SUIS PAS SORTIE DE MA NUIT"
  • PASSION SIMPLE
  • SE PERDRE

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/10/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-013218-8
  • EAN
    9782070132188
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    1084 pages
  • Poids
    0.792 Kg
  • Dimensions
    14,1 cm × 20,6 cm × 3,4 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Ce volume contient, notamment : Les armoires vides - La honte - L'événement - La femme gelée - La place - Journal du dehors - Une femme - "Je ne suis pas sortie de ma nuit" - Passion simple - Se perdre - L'occupation - Les années.

À propos de l'auteur

Annie Ernaux

Biographie d'Annie Ernaux

Agrégée de Lettres, Annie Ernaux vit en grande banlieue ouest de Paris. D'inspiration autobiographique, son oeuvre littéraire vise à faire émerger les souvenirs personnels dans la nudité des faits ou à fixer " la mémoire du présent " à travers les signes de la vie quotidienne. Elle a notamment publié aux Editions Gallimard L'événement (collection blanche, 2000, Folio n° 3556), La vie extérieure (collection blanche, 2000, Folio n° 3557), Se perdre (collection blanche, 2001, Folio n° 3712), L'occupation (collection blanche, 2002, Folio n° 3902), Les années (collection blanche, 2005, Folio n° 5000).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés