Ernest Van Dyck - Un ténor à Bayreuth, suivi de la correspondance avec Cosima Wagner

Note moyenne 
Malou Haine - Ernest Van Dyck - Un ténor à Bayreuth, suivi de la correspondance avec Cosima Wagner.
Le ténor belge Ernest Van Dyck (1861-1923) est l’un des interprètes wagnériens les plus renommés de son époque. Le 3 mai 1887, lors de la création... Lire la suite
30,00 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 8 mars et le 11 mars

Résumé

Le ténor belge Ernest Van Dyck (1861-1923) est l’un des interprètes wagnériens les plus renommés de son époque. Le 3 mai 1887, lors de la création parisienne de Lohengrin à l’Eden-Théâtre, il chante le rôle-titre et se fait remarquer par les émissaires de Cosima Wagner. Celle-ci auditionne le chanteur et l’engage pour le festival de Bayreuth de 1888. Pendant neuf saisons, Ernest Van Dyck sera l’interprète incomparable de Parsifal, salué par une presse unanime. Les relations entre Ernest Van Dyck et Cosima Wagner n’ont cessé d’évoluer à la manière d’un pendule, de l’admiration la plus vive à la déception la plus cruelle. Elles se déroulent tel un opéra. La correspondance inédite entre Ernest Van Dyck et Cosima Wagner est rassemblée ici pour la première fois. Abondamment illustré de photographies d’époque, cet ouvrage ravira non seulement les wagnériens passionnés, mais aussi un large public qui découvrira les décors et costumes d’époque, ainsi que les artistes qui ont chanté avec Ernest Van Dyck. Trois photo-montages exceptionnels, datant de 1894, illustrent les différentes scènes de chacun des actes de Parsifal, à la manière de nos bandes dessinées modernes.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/12/2005
  • Editeur
  • ISBN
    2-914373-15-5
  • EAN
    9782914373159
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    273 pages
  • Poids
    0.47 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Malou Haine

Musicologue belge, docteur diplômée de l’université libre de Bruxelles avec la plus grande distinction, depuis 1994, Malou Haine dirige le Musée des instruments de musique où elle a commencé à travailler en 1970. Professeur à l’université libre de Bruxelles, elle a également été pendant 25 ans directeur de la collection « Musique-Musicologie » aux éditions Pierre Mardaga, collection qui comprend deux cents titres. Malou Haine compte à son actif une quarantaine d’ouvrages : 14 comme auteur ou co-auteur, 20 en direction scientifique et 5 ouvrages traduits. Elle a rédigé plus d’une soixantaine d’articles dans des revues scientifiques et quelque 660 notices dans divers dictionnaires. Elle a participé à plus d’une cinquantaine de colloques internationaux. Découvertes particulières : en mars 1985, Malou Haine a retrouvé un manuscrit de Franz Liszt que l’on croyait perdu, celui de l’orchestration des Danses galiciennes de Jules Zarembski, dont elle a réalisé l’édition en 2000. La création mondiale de cette ?uvre, retransmise à la télévision (RTBF et TV5), a été le point fort de l’inauguration du nouveau Musée des instruments de musique en juin 2000. Elle a également découvert une version manuscrite inédite de L’Apollonide écrite par le poète parnassien Leconte de Lisle (1818-1894) que le compositeur belge Franz Servais (1846-1901) a mis en musique. Elle vient d’en publier l’édition, accompagnée de la correspondance inédite de 73 lettres échangées entre le poète et le compositeur. En 2002, Malou Haine a également retrouvé un manuscrit original de Jean Cocteau qu’elle a exploité en collaboration avec le professeur David Gullentops.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Ernest Van Dyck - Un ténor à Bayreuth, suivi de la correspondance avec Cosima Wagner est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
30,00 €