Et moi, je vis toujours - Poche

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
"Un curieux sentiment m'envahissait, quelque chose qui allait jouer un grand rôle tout au long de ma vie : c'était le bonheur". Tantôt homme, tantôt... Lire la suite
8,10 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 15 avril
En magasin

Résumé

"Un curieux sentiment m'envahissait, quelque chose qui allait jouer un grand rôle tout au long de ma vie : c'était le bonheur". Tantôt homme, tantôt femme, Rha, le narrateur de ce roman-monde, nous entraîne au coeur des grandes aventures de l'humanité, dont il se fait acteur ou témoin. D'abord homme des cavernes inventeur du feu, il découvre l'écriture sur les bords du Nil, se mue tour à tour en Africain, ami d'Achille et d'Ulysse, citoyen romain, servante dans une taverne, valet d'un grand peintre ou d'un astronome, maîtresse d'un empereur...
De Byzance à New York, il prend part à l'invention de l'imprimerie, à la découverte du Nouveau Monde, à la Révolution française.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/08/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-288156-5
  • EAN
    9782072881565
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    307 pages
  • Poids
    0.16 Kg
  • Dimensions
    10,9 cm × 17,9 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

Avis clients

L'éditeur en parle

Avec son incomparable talent de conteur, Jean d'Ormesson nous entraîne dans une balade édifiante à travers l'Histoire, à la suite de ceux qui l'ont incarnée, grands ou petits.

À propos de l'auteur

Jean d' Ormesson

Biographie de Jean d' Ormesson

Jean d'Ormesson était membre de l'Académie française, ancien élève de l'Ecole normale supérieure et agrégé de philosophie. Il a écrit des ouvrages où la fiction se mêle souvent à l'autobiographie : Du côté de chez Jean, Au revoir et merci, Le vagabond qui passe sous une ombrelle trouée, C'était bien ; une biographie de Chateaubriand : Mon dernier rêve sera pour vous ; et des romans : La gloire de l'Empire, Grand Prix du roman de l'Académie française, Au plaisir de Dieu (qui a inspiré un feuilleton en six épisodes, un des succès les plus mémorables de la télévision), Dieu, sa vie, son oeuvre, Histoire du Juif errant, La Douane de mer, Presque rien sur presque tout, Casimir mène la grande vie, Le rapport Gabriel, Voyez comme on danse.
Depuis C'est une chose étrange à la fin que le monde, Jean d'Ormesson s'est orienté vers des romans plus métaphysiques, au fil desquels il promène le lecteur à travers le vertigineux mystère de l'espace et du temps, pour tenter de percer l'énigme du rien, indissociable de celle du tout. Ont ainsi suivi Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit, Comme un chant d'espérance, Je dirai malgré tout que cette vie fut belle et Guide des égarés.
Jean d'Ormesson est mort le 5 décembre 2017 à Neuilly-sur-Seine. Ses derniers livres, Et moi, je vis toujours et Un hosanna sans fin, ont paru à titre posthume.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

8,10 €