Expulser les sans-papiers d'Europe - Etats répressifs et nécessité du maintien en démocratie - Grand Format

Note moyenne 
Les expulsions massives de sans-papiers montrent le principe de commandement - l'art d'ordonner et de se faire obéir - à l'épreuve du faible et de... Lire la suite
29,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 mai et le 25 mai
En magasin

Résumé

Les expulsions massives de sans-papiers montrent le principe de commandement - l'art d'ordonner et de se faire obéir - à l'épreuve du faible et de l'Autre. En même temps, elles sont un moment de l'histoire des démocraties libérales qui invite à repenser la sociologie historique du gouvernement autoritaire de l'immigration clandestine au sein de l'Union européenne (UE). Cet essai est une analyse radicale de la construction de l'Etat, cette réalité politique qui s'est au cours du temps imposée à l'ensemble des sociétés modernes.
De la subjectivation de ce dispositif de contrôle de la société ont émergé des figures spécifiques d'étirement et de rétrécissement, d'expansion coloniale et de nationalismes xénophobes. Des études de cas (Belgique, France, Allemagne, Royaume-Uni) montrent dans ce livre que l'évolution en crise du pouvoir territorialisé a partout conduit au retrait de la politique. Si bien que ce qui sature désormais la scène de la gestion de l'immigration "irrégulière", c'est une dangereuse montée en charge des populismes et du commandement autoritaire qui, pour imposer le panoptikon national, s'appuie presque exclusivement sur des archipels technobureaucratiques qui quadrillent l'administration européenne.
Cet ouvrage repense l'hospitalité inconditionnelle et les conditions nécessaires pour le maintien en démocratie des Etats européens qui font face aux nouvelles migrations.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/08/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8111-2554-7
  • EAN
    9782811125547
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    318 pages
  • Poids
    0.53 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Les expulsions massives de sans-papiers montrent le principe de commandement – l'art d'ordonner et de se faire obéir – à l'épreuve du faible et de l'Autre. En même temps, elles sont un moment de l'histoire des démocraties libérales qui invite à repenser la sociologie historique du gouvernement autoritaire de l'immigration clandestine au sein de l'Union européenne (UE). Cet essai est une analyse radicale de la construction de l'Etat, cette réalité politique qui s'est au cours du temps imposée à l'ensemble des sociétés modernes.
De la subjectivation de ce dispositif de contrôle de la société ont émergé des figures spécifiques d'étirement et de rétrécissement, d'expansion coloniale et de nationalismes xénophobes. Des études de cas (Belgique, France, Allemagne, Royaume-Uni) montrent dans ce livre que l'évolution en crise du pouvoir territorialisé a partout conduit au retrait de la politique. Si bien que ce qui sature désormais la scène de la gestion de l'immigration " irrégulière ", c'est une dangereuse montée en charge des populismes et du commandement autoritaire qui, pour imposer le panoptikon national, s'appuie presque exclusivement sur des archipels techno-bureaucratiques qui quadrillent l'administration européenne.
Cet ouvrage repense l'hospitalité inconditionnelle et les conditions nécessaires pour le maintien en démocratie des Etats européens qui font face aux nouvelles migrations. Ange Bergson LENDJA NGNEMZUE est philosophe et sociologue. Auteur de plusieurs travaux sur l'hospitalité, l'Etat et les mobilités internationales, il est enseignant-chercheur, Maître de conférences qualifié en sociologie. Titulaire d'une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en sociologie de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris), d'un doctorat en science politique (Université Paris 8) et d'un doctorat en philosophie (Université Paris I Panthéon Sorbonne), il intervient dans plusieurs institutions en France (Université Paris 8 et Ecole Nationale d'Administration) et aux Etats-Unis (School for International Training (SIT) et Middlebury College (Vermont).

À propos de l'auteur

Biographie d'Ange Bergson Lendja Ngnemzué

Ange Bergson Lendja Ngnemzue est philosophe et sociologue. Auteur de plusieurs travaux sur l'hospitalité, l'Etat et les mobilités internationales, il est enseignant-chercheur, maître de conférences qualifié en sociologie. Titulaire d'une habilitation à diriger des recherches en sociologie de l'Ecole des hautes études en sciences sociales, d'un doctorat en science politique (Université Paris 8) et d'un doctorat en philosophie (Université Paris I Panthéon Sorbonne), il intervient dans plusieurs institutions en France (Université Paris 8 et Ecole nationale d'administration) et aux Etats-Unis (School for International Training et Middlebury College).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

29,00 €