Grandes et très gandes villes en Amérique du Nord

Note moyenne 
Jacques Chevalier - .
Les populations du Canada et des Etats-Unis apparaissent de plus en plus agglomérées dans des espaces dont les contours et la nature ne cessent de se... Lire la suite
15,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 9 décembre et le 14 décembre

Résumé

Les populations du Canada et des Etats-Unis apparaissent de plus en plus agglomérées dans des espaces dont les contours et la nature ne cessent de se transformer. Par commodité, nous continuons à désigner ces espaces par le mot ville, bien que leurs caractéristiques d'étalement et de dispersion permettent de plus en plus difficilement d'en cerner les limites. Ce processus est surtout manifeste pour les grandes et très grandes agglomérations devenues très complexes, autant dans leurs dimensions matérielles que sociales, économiques, politiques. Concentrant aujourd'hui près de la moitié de la population canadienne et plus de 55 % de celle des Etats-Unis, elles représentent plus que jamais un phénomène géographique majeur. Ce livre met l'accent sur les transformations contemporaines, enclenchées durant les années 1970-1980 et qui se poursuivent, associées à la nouvelle immigration, aux profondes restructurations économiques, au changement social. Ce n'est pas, toutefois, seulement la grande ville qui a changé. Le regard porté et l'interprétation de la réalité se sont, eux aussi, transformés. Inspiré par les travaux de "l'école de Los Angeles", sans pour autant négliger d'autres regards, d'autres apports, cet ouvrage propose de lire la substance de la grande ville, d'en rendre intelligible la forme et les processus à l'œuvre, sans négliger les débats en cours.

Sommaire

  • LA TRAME DES VILLES
    • La double conception de la ville en Amérique du Nord
    • L'urbain non métropolitain : une dimension élémentaire de l'organisation territoriale
    • L'urbain métropolitain : des agglomérations complexes hiérarchisées par leur taille
  • LES GRANDES ET TRES GRANDES VILLES
    • Concentration et étalement
    • Les dynamiques démographiques : le poids des migrations
    • Les dynamiques économiques : grandes et très grandes villes au cœur d'inégales restructurations
  • LA FORME DES AGGLOMERATIONS MAJEURES
    • Deux visages de la grande-très grande ville
    • Etalement, diffusion : la ville dispersée
    • La ville polycentrique, ville éclatée ?
  • REPRESENTER ET INTERPRETER : DE L'" ECOLE DE CHICAGO " A L'" ECOLE DE LOS ANGELES "
    • L'" Ecole de Chicago " : la conception écologique de la ville
    • L'" Ecole de Los Angeles " : de nouvelles interrogations à propos de la grande ville en Amérique du Nord
    • La nature de la grande ville en Amérique du Nord aujourd'hui
  • LES LOGIQUES DE RESTRUCTURATION ECONOMIQUE
    • Le concept de restructuration
    • Les grandes villes comme " growth machines "
  • CHANGEMENT SOCIAL, POLARISATIONS ET POLARITES
    • De l'effet de classe
    • L'effet d'ethnicité
    • d'autres polarités identitaires
  • SOCIETE, POLITIQUE ET TERRITORIALITES
    • La question de la fragmentation géopolitique et du gouvernement métropolitain
    • Société et enjeux géopolitiques locaux

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/12/2000
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7298-0484-6
  • EAN
    9782729804848
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    159 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    16,4 cm × 23,8 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques Chevalier

Jacques Chevalier est Professeur de Géographie à l'Université du Maine et dirige l'Unité Mixte de Recherche CNRS ESO - Espaces géographiques et Sociétés. Ses recherches concernent les villes canadiennes et états-uniennes dans des régions variées. Il participe actuellement à un programme de recherches comparatives traitant de la question de l'insécurité, des espaces résidentiels et de la tentation de sécession sociale.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

15,00 €