Harkis, crime d'Etat. Généalogie d'un abandon

Note moyenne 
Boussad Azni - .
De mars à juillet 1962, alors que les troupes françaises stationnent encore en Algérie, les " vainqueurs " du FLN se saisissent des harkis, ces " supplétifs... Lire la suite
19,50 €
Actuellement indisponible

Résumé

De mars à juillet 1962, alors que les troupes françaises stationnent encore en Algérie, les " vainqueurs " du FLN se saisissent des harkis, ces " supplétifs " musulmans français qu'on leur a abandonnés, pour quelques arpents de sable, et les assassinent, eux et leurs familles, avec un luxe d'imagination qui fera date dans la grande histoire des bourreaux : mutilés, brûlés vifs, crucifiés, éventrés, ou décapités à coups de pelles... Trahis, abandonnés, massacrés - éradiqués... les harkis ont failli être les oubliés de la guerre d'Algérie. Les rares survivants, et leurs enfants, enfermés dans des camps cernés de barbelés et de gardes mobiles, auraient pu perdre la raison, et la mémoire. Acculturés, manipulés, Français de seconde zone, " bougnouls " pour les uns et " traîtres " pour les autres, ils auraient pu disparaître définitivement. Ils se sont battus. Fiévreusement d'abord, dans les soubresauts du désespoir. Puis plus posément, avec les arguments du bon droit - dès qu'ils ont pu réapprendre les mots qu'on leur avait interdits. Plus récemment enfin, en déchiffrant les arcanes du droit international, ils ont déposé une plainte pour crime contre l'humanité. C'est ce génocide prémédité, crime de guerre et crime d'État, que raconte ici Boussad Azni, fils de harki.

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/03/2002
  • Editeur
  • ISBN
    2-84114-576-X
  • EAN
    9782841145768
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    210 pages
  • Poids
    0.335 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK