Henri d'Ofterdingen - Poche

Armel Guerne

(Scénariste)

Note moyenne 
 Novalis - Henri d'Ofterdingen.
"Foncièrement et par nature, Henri était né pour être poète. Tous les hasards semblaient converger et s'unir pour sa formation, et rien encore n'était... Lire la suite
9,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 10 décembre et le 15 décembre
En magasin

Résumé

"Foncièrement et par nature, Henri était né pour être poète. Tous les hasards semblaient converger et s'unir pour sa formation, et rien encore n'était venu contrarier le vif éveil de sa vie intérieure. Tout ce qu'il voyait, tout ce qu'il entendait n'était que pour, semblait-il, lui ôter un nouveau verrou au-dedans de lui-même, lui ouvrir une fenêtre nouvelle. Il voyait devant lui s'étaler le monde dans toute l'étendue et la diversité de ses modalités entremêlées et sans cesse changeantes.
Mais c'était un monde encore muet, et son âme, la parole, n'y était toujours pas éveillée. Or, déjà s'approchait un poète qui tenait par la main une adorable jeune fille, afin que, par les sons de la langue maternelle et la caresse exquise et douce d'une tendre bouche, s'ouvrissent les lèvres stupides et qu'en mélodies infinies se développât le simple accord".

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/11/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-013622-3
  • EAN
    9782070136223
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    248 pages
  • Poids
    0.253 Kg
  • Dimensions
    12,7 cm × 19,0 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"Foncièrement et par nature, Henri était né pour être poète. Tous les hasards semblaient converger et s'unir pour sa formation, et rien encore n'était venu contrarier le vif éveil de sa vie intérieure. Tout ce qu'il voyait, tout ce qu'il entendait n'était que pour, semblait-il, lui ôter un nouveau verrou au-dedans de lui-même, lui ouvrir une fenêtre nouvelle. ". .

À propos de l'auteur

Biographie de Novalis

Friedrich von Hardenberg dit Novalis est né en 1772 à Oberwiederstedt. Après ses études de droit, il fut très influencé par l'idéalisme de Fichte, les théories esthétiques de Schlegel et la poésie de Hölderlin. Il fut l'un des précurseurs du romantisme. Il meurt en 1801 à Weissenfels.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

9,00 €