Note moyenne 
Johann Gottfried Herder (1744-1803), théologien, philosophe, linguiste et théoricien de la culture, fait partie des oubliés de l'histoire des idées.... Lire la suite
19,00 €
  • Ebook
    • Herder
      ePub
      Paru le : 20/11/2017
      Téléchargement immédiat
      13,99 €
  • Grand format
    • Herder
      Paru le : 18/03/2003
      Expédié sous 3 à 7 jours
      19,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Johann Gottfried Herder (1744-1803), théologien, philosophe, linguiste et théoricien de la culture, fait partie des oubliés de l'histoire des idées. Contemporain et adversaire de Kant, il a été éclipsé par lui. On essaie ici de lui rendre justice en mettant son œuvre en perspective. On s'attache d'abord à inscrire Herder dans son époque, indiquant en quoi il est solidaire des entreprises théoriques des Lumières et soulignant sa dépendance à l'égard d'une tradition chrétienne et leibnizienne, vivace en Allemagne. On lit de près la Métacritique de la raison pure, avant d'examiner la controverse Herder-Kant à propos de l'Histoire. On en vient ensuite à ce qui fait de Herder un novateur une attention originale au langage, un effort conceptuel considérable pour saisir l'humanité et son histoire dans sa pluralité effective. Herder comprend la langue à la fois comme principe d'unité des individus et comme expression de l'identité d'une culture ; par sa langue, par les valeurs qu'elle défend, chaque culture, qui n'a à être ni comparée ni située dans une histoire progressive, affirme son génie propre. Ce souci du singulier est étudié notamment à travers l'analyse de l'Einfühlung, cette sympathie du philosophe pour des cultures étrangères, qui lui permet d'en comprendre, comme de l'intérieur, la structure. Enfin, on évoque l'héritage de Herder au XXe siècle. Héritage encombrant pour partie : le nationalisme culturel de Herder a pu servir à nourrir une exaltation de la particularité allemande, et à transformer la germanité en un mythe destructeur ; mais aussi héritage plus positif, celui que les sciences humaines, de Dilthey à Lévi-Strauss, ont su faire fructifier.

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/03/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-251-76050-4
  • EAN
    9782251760506
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    182 pages
  • Poids
    0.23 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Olivier Dekens

Olivier Dekens, chargé de cours à l'université François Rabelais (Tours), a notamment publié L'épaisseur humaine. Foucault et l'archéologie de l'homme moderne et Lyotard et la philosophie (du) politique.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €