Hilaire de Poitiers et l'humanité souffrante du Christ - Grand Format

Note moyenne 
Pendant son exil en Orient (356-360), l'évêque de Poitiers, Hilaire, commença d'argumenter sa distinction entre douleur et souffrance dans son ouvrage... Lire la suite
39,00 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 12 mars et le 17 mars
En magasin

Résumé

Pendant son exil en Orient (356-360), l'évêque de Poitiers, Hilaire, commença d'argumenter sa distinction entre douleur et souffrance dans son ouvrage sur La Trinité. Hilaire fut porté par une conviction théologique : pour ne laisser aucune brèche ouverte aux hérétiques qui contestaient la divinité du Christ, il fallait concilier son humanité souffrante, donc son humanité totalement assumée avec la plénitude de sa nature divine.
En déplaçant les tourments subis par le Christ, de la douleur dont les Evangiles n'ont rien dit mais dont les hommes ont tant parlé, à la Souffrance de la Passion et aux servitudes humaines du Christ (faim, soif, fatigue, pleurs) rapportées par les évangiles, Hilaire permet aujourd'hui de lier sa christologie de la Passion aux données les plus modernes sur la douleur et la souffrance. La douleur sensorielle n'est qu'une des portes d'entrée de la souffrance dont l'intolérable tient à la rétraction de l'agir vers le pâtir, de la liberté vers l'aliénation, de la vie vers la mort.
La souffrance du Christ est celle induite par les sévices physiques qu'il endura comme la tristesse qu'il éprouva dans la nuit de Gethsémani. Paradoxalement sans doute, par la profondeur de sa réflexion, Hilaire, qui a voulu "oser, chercher, parler", a pris ses distances avec toutes les interprétations physiopathologiques de la Passion du Christ et leurs dérives doloristes. L'ouvrage parcourt la réception historique et théologique de la pensée d'Hilaire de siècle en siècle.
Elle a affronté l'incompréhension voire l'accusation plus ou moins voilée de docétisme. Mais, malgré sa pensée complexe, le confesseur de la foi a aussi suscité respect et admiration. A ce titre la christologie de celui qui fut considéré depuis l'Antiquité puis reconnu en 1851 comme docteur de l'Eglise peut être aussi une source de méditation pour l'accompagnement spirituel et pastoral des souffrances humaines jusqu'aux moments ultimes de la vie.

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/06/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-343-19939-9
  • EAN
    9782343199399
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    432 pages
  • Poids
    0.654 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 0,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Roger Gil

Roger Gil est docteur en médecine et docteur en théologie. Neuropsychiatre, Professeur émérite de neurologie à l'Université de Poitiers, il a été chef du service de neurologie du CHU de Poitiers où il a fondé l'Unité de Neuropsychologie et introduit l'enseignement de la douleur Il a été doyen de la Faculté de médecine pharmacie de Poitiers de 1999 à 2008 et vice-président délégué de l'Université de Poitiers en charge de la Santé.
Il a parcouru un cursus complet de théologie à l'Université de Strasbourg. Ses publications scientifiques concernent la neurologie, la neuropsychologie, la bioéthique. Cet ouvrage est issu de sa thèse de doctorat en théologie dirigée par Françoise Vinel.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
39,00 €