Histoire de la justice - France, XVIe-XXIe siècle - Poche

Note moyenne 
Benoît Garnot - Histoire de la justice - France, XVIe-XXIe siècle.
L'évolution de la justice, de l'Ancien Régime à nos jours, est le plus souvent présentée comme un processus de rationalisation, homogène et global,... Lire la suite
15,00 €
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 2 décembre et le 5 décembre
En magasin

Résumé

L'évolution de la justice, de l'Ancien Régime à nos jours, est le plus souvent présentée comme un processus de rationalisation, homogène et global, qui s'imposerait progressivement aux Français: l'Etat aurait monopolisé à son profit la violence, élargi son domaine d'intervention, reculé sans cesse les limites entre le privé et le public, et discipliné la population par des mécanismes d'obéissance. Cette vision, quant au fond inexacte, fait de l'Etat l'acteur principal. Or les modes de fonctionnement de la justice, depuis le XVIe siècle, s'expliquent d'abord par les demandes des justiciables. En outre, malgré l'apparent bouleversement de la Révolution, les continuités l'emportent sur les ruptures. S'il est une rupture essentielle, elle s'est produite à la fin du Moyen Age, avec l'affirmation de la justice de l'Etat, l'adoption de la procédure inquisitoire dans la justice pénale et du système des preuves dites " rationnelles ". Ces nouveautés créent la justice moderne; tout en évoluant, elles dominent jusqu'à l'époque contemporaine. Voilà qui offre à l'historien la possibilité de rendre compte de la " judiciarisation ", c'est-à-dire d'écrire une histoire à la fois de l'institution, des normes mais aussi des pratiques. En d'autres termes, une histoire sociale de la justice, de l'Ancien Régime à nos jours.

Sommaire

  • DEVIANCES ET DEVIANTS
    • Les déviances : une définition
    • Délinquants, plaideurs et victimes
  • GENS ET LIEUX DE JUSTICE
    • Un maillage judiciaire complexe ?
    • La banalisation du personnel judiciaire ?
  • LA JUSTICE EN ACTION
    • Des traitements complémentaires
    • Réconcilier ou sanctionner ?
  • LA JUSTICE EN QUESTION
    • Des critiques récurrentes
    • Des obstacles surmontés ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/11/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-039668-9
  • EAN
    9782070396689
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    789 pages
  • Poids
    0.38 Kg
  • Dimensions
    10,7 cm × 17,7 cm × 3,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Benoît Garnot est professeur d'histoire moderne à l'université de Bourgogne.

À propos de l'auteur

Biographie de Benoît Garnot

Benoît Garnot est professeur d'histoire moderne à l'université de Bourgogne.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
15,00 €