HISTOIRE DU CONCEPT DE RECAPITULATION. Ontogenèse et phylogenèse en biologie et sciences humaines

Paul Mengal

,

Collectif

Note moyenne 
L'analogie entre genèse individuelle et généalogie universelle se situe au coeur de plusieurs courants de pensée, des thèses néoplatoniciennes à... Lire la suite
20,20 €
Actuellement indisponible

Résumé

L'analogie entre genèse individuelle et généalogie universelle se situe au coeur de plusieurs courants de pensée, des thèses néoplatoniciennes à la psychologie contemporaine, de la théologie chrétienne à la philosophie de l'histoire et la Naturphilosophie. Selon leur problématique respective, ces diverses conceptions présentent l'individu comme une image en réduction d'un peuple, de l'humanité, du monde vivant, voire de l'Univers. L'individu résulterait ainsi d'une récapitulation : la ressaisie dans une forme élémentaire des attributs ou des séquences historiques d'une forme générale. L'un des exemples les plus évocateurs est issu de l'embryologie du XIXe siècle durant son développement, l'embryon présenterait successivement des formes anatomiques apparues au cours de l'évolution des espèces. Constat sur lequel s'est fondé un credo célèbre et controversé : "l'ontogenèse est une brève récapitulation de la phylogenèse". Cette relation entre l'individu et l'espèce a donné lieu en sciences humaines à des théories basées sur le même schéma : l'homme parcourrait depuis son enfance des étapes analogues à celles de l'histoire de l'humanité. En dépit d'une certaine base empirique, le principe de récapitulation a ainsi conduit à des généralisations discutables, qui ont fait l'objet d'importantes critiques. La valeur paradigmatique de ce principe a décliné par la suite, pour tomber en désuétude. Toutefois, le concept de récapitulation réapparaît aujourd'hui au premier plan de l'actualité scientifique. En effet, l'existence d'une relation entre ontogenèse et phylogenèse a été confirmée par l'étude des gènes de structures, qui déterminent le développement morphologique et physiologique des organismes. D'anciennes intuitions, qui avaient perdu leur pertinence, faute d'une assise théorique et expérimentale suffisante, semblent donc retrouver un cadre scientifique qui leur confère un sens nouveau. Les contributions de biologistes, psychologues, philosophes et historiens des sciences réunies dans cet ouvrage analysent ces significations successives du concept de récapitulation au cours de l'histoire des sciences et des idées.

Sommaire

    • L'analogie du macrocosme et du microcosme, figure de la récapitulation
    • " La révélation est au genre humain ce que l'éducation est à l'individu "
    • " Une galerie d'images "
    • " Les degrés de culture de l'esprit universel "
    • La récapitulation chez les physiologistes et les naturalistes allemands de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle
    • L'anatomie transcendante et le concept de "récapitulation "
    • Pertinence et avatars de la pensée récapitulationniste de Haeckel
    • Le concept de récapitulation à l'épreuve de la théorie darwinienne de l'évolution
    • Psychologie et loi de récapitulation
    • Et quand la biologie moléculaire redécouvre la récapitulation...

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/07/1993
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-225-84057-1
  • EAN
    9782225840579
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    129 pages
  • Poids
    0.27 Kg
  • Dimensions
    16,1 cm × 24,0 cm × 0,9 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

HISTOIRE DU CONCEPT DE RECAPITULATION. Ontogenèse et phylogenèse en biologie et sciences humaines est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK