HROTSVITA. Dramata

Note moyenne 
 Hrotsvita et Monique Goullet - .
Célébrée en Allemagne comme la première poétesse du pays, méconnue en France, Hrotsvita est un témoin majeur de la littérature féminine du Moyen... Lire la suite
55,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 8 avril et le 11 avril

Résumé

Célébrée en Allemagne comme la première poétesse du pays, méconnue en France, Hrotsvita est un témoin majeur de la littérature féminine du Moyen Age. Toute son oeuvre fut écrite au Xe siècle en Saxe, en l'abbaye de Gandersheim, placée sous l'autorité de la dynastie impériale ottonienne. Hrotsvita met à profit sa connaissance des auteurs classiques pour proposer à un public chrétien cultivé des œuvres qui, par l'éclat de leur style, pouvaient rivaliser avec celles des auteurs païens. Elle prétend ainsi remplacer les six Comédies de Térence par six drames chrétiens exaltant le martyre et la virginité, ou proposant des modèles de conversion. Destinées à la lecture et non à la représentation, ces œuvres pleines de fougue, de vie et d'humour n'en constituent pas moins le premier théâtre médiéval connu à ce jour. Ce livre fournit une édition critique du texte latin, accompagnée d'une traduction française. Une introduction replace l'auteur dans son contexte historique et littéraire.

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/06/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-251-33638-9
  • EAN
    9782251336381
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    300 pages
  • Poids
    0.44 Kg
  • Dimensions
    13,1 cm × 19,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Monique Goullet, agrégée de Lettres classiques et spécialiste de latin médiéval, est chargée de recherches au CNRS. Ses travaux portent sur la littérature hagiographique et le théâtre du Moyen Age.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK