Jeanson par Jeanson

Note moyenne 
Henri Jeanson - Jeanson par Jeanson.
- La première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise. - " Atmosphère... atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère... Lire la suite
23,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

- La première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise. - " Atmosphère... atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère " - Avoir l'air d'un faux-jeton à ce point-là, c'est vraiment de la franchise. - Si on savait qui on épouse, tout le monde serait célibataire. - La guerre, ça commence toujours par des heures héroïques... Et ça finit par des minutes de silence - Un dossier de justice c'est un instrument : on lui fait jouer l'air que l'on veut. - La patrie, c'est le sang des autres. - Quand on meurt on perd le goût de la vie. Quand on casse sa pipe, on perd le goût du tabac. - A cette époque-là je n'étais pas avare, je me foutais de l'argent... J'en avais pas. - Les maris se choisissent toujours les yeux ouverts, et les amants les yeux fermés. - C'est avec les épouses tristes qu'on fait les veuves joyeuses. - L'homme a tort d'oublier que la femme est son ennemie héréditaire : c'est un oubli qui ne pardonne pas. Passionné par cet écrivain injustement méconnu, René Chateau a réuni les meilleurs dialogues, critiques et articles, aujourd'hui introuvables, de ce témoin exceptionnel ; chroniqueur passionné de la vie tant artistique que politique dont la verve, les textes et les idées trente ans après sa disparition, sont toujours d'actualité et appartiennent désormais à la Mémoire du Cinéma Français.

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/08/2000
  • Editeur
  • ISBN
    2-85852-052-6
  • EAN
    9782858520527
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    635 pages
  • Poids
    0.855 Kg
  • Dimensions
    15,4 cm × 21,9 cm × 3,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Henri Jeanson

Disparu en 1970, Henri Jeanson - précurseur de Michel Audiard - fut avec Jacques Prévert, le plus brillant de nos dialoguistes. Son talent, son impertinence donnèrent au cinéma français ses plus belles répliques et quelques-uns de ses plus grands classiques : Pépé le Moko, Hôtel du Nord, Entrée des Artistes, Fanfan la Tulipe, etc. Polémiste virulent, pacifiste acharné, il eut des procès par dizaines, et alla même en prison pour ses idées.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés