L'adieu interdit - Grand Format

Note moyenne 
" Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie,... Lire la suite
16,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 27 janvier
En magasin

Résumé

" Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie, impose des situations proprement inhumaines. " Les seniors sont au coeur de la crise que nous connaissons du Covid-19 : 71% des décès directement issus du virus Covid-19 sont des personnes âgées de 75 ans et plus. Les protéger est un objectif politique majeur.
Mais si, voulant les protéger, nous les asphyxiions ? Marie de Hennezel, dans une dénonciation forte dans Le Monde du 4 mai 2020 : " Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie, impose des situations proprement inhumaines. " L'Adieu interdit développe cette dénonciation de la politique de confinement strict des âgés à l'heure du covid-19, leur interdisant embrassades avec leur enfants ou petits-enfants, mots d'adieu, présence de proches.
L'accroissement du déni de mort de notre société, la remise en cause des acquis sur la dignité du mourir, la négation du besoin d'accompagnement du mourant dans ses derniers moments, sont les conséquences de cette politique. Dans un texte fort, et doux, elle rappelle la nécessité de méditer sur le sens de l'existence, " Et sur une vie où le devoir d'accompagnement de ceux qui vont mourir impose naturellement la présence et les mots d'adieu ".

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/10/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-259-30486-3
  • EAN
    9782259304863
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    149 pages
  • Poids
    0.25 Kg
  • Dimensions
    14,1 cm × 22,5 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Les seniors sont au coeur de la crise que nous connaissons du Covid-19 : 71% des décès directement issus du virus Covid-19 sont des personnes âgées de 75 ans et plus. Les protéger est un objectif politique majeur. Mais si, voulant les protéger, nous les asphyxiions ? Marie de Hennezel, dans une dénonciation forte dans Le Monde du 4 mai 2020 : "Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie, impose des situations proprement inhumaines." L'Adieu interdit développe cette dénonciation de la politique de confinement strict des âgés à l'heure du covid-19, leur interdisant embrassades avec leur enfants ou petits-enfants, mots d'adieu, présence de proches.
L'accroissement du déni de mort de notre société, la remise en cause des acquis sur la dignité du mourir, la négation du besoin d'accompagnement du mourant dans ses derniers moments, sont les conséquences de cette politique. Dans un texte fort, et doux, elle rappelle la nécessité de méditer sur le sens de l'existence, "Et sur une vie où le devoir d'accompagnement de ceux qui vont mourir impose naturellement la présence et les mots d'adieu".

À propos de l'auteur

Biographie de Marie de Hennezel

Psychologue et écrivaine, Marie de Hennezel est engagée dans les problématiques de fin de vie. Elle s'est impliquée de 1987 à 1996 au sein de la première unité de soins palliatifs et a participé activement à l'avènement de ces soins. En 2003, elle rend un rapport sur la fin de vie en France qui inspira la loi du 22 avril 2009 dite "Loi Leonetti" relative aux droits des malades et la fin de vie.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,00 €