L'art, miroir de vies et créateur de mondes - Essai sur la peinture

Note moyenne 
Michel Ribon - L'art, miroir de vies et créateur de mondes - Essai sur la peinture.
Le propre de l'art est, contradictoirement, d'exprimer le réel en le transfigurant : miroir de vies, il est en même temps créateur de mondes. Toute... Lire la suite
22,50 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 8 avril et le 10 avril

Résumé

Le propre de l'art est, contradictoirement, d'exprimer le réel en le transfigurant : miroir de vies, il est en même temps créateur de mondes. Toute grande peinture, depuis la Renaissance, peut être rangée dans un cadre général qui définit son être essentiel ; ainsi, des peintres sont affectés par le tourment fécond de la mélancolie ; d'autres par la turbulence et le vertige créateur du non-conformisme ; certains sont travaillés par le démon de l'effacement ou encore par la recherche de l'instant lumineux ; d'autres, enfin, sont obsédés par la vacuité du néant ou inversement par la plénitude de l'être. Mais tous, dans cette aventure, ont tenté de transfigurer diversement le réel et, à des titres divers, ont influé sur l'histoire de l'art en train de se faire. Il arrive que l'on puisse hésiter à ranger arbitrairement un peintre dans un seul cadre : des intentions et motivations essentielles coexistent en lui, on doit le reconnaître. Au total, son choix fondamental déterminant sa stratégie n'est pas exclusif, mais préférentiel ; par exemple, il fait le choix de la mélancolie plutôt que de la turbulence non-conformiste (ou l'inverse) ; il opte (ou l'inverse) pour la gloire de l'instant lumineux plutôt que pour le clair-obscur, la nuit ou le néant ; pour l'effacement plutôt que pour la quête de la plénitude de l'être. Mais une tendance dominante l'emporte finalement chez l'artiste sur toutes les autres possibles.

Sommaire

  • L'ART COMME TRANSFIGURATION
  • DES PEINTRES DE LA MELANCOLIE
  • DES PEINTRES DE LA TURBULENCE ET DU NON-CONFORMISME
  • DES PEINTRES DE L'EFFACEMENT
  • LA GLOIRE DE L'INSTANT
  • UNE ORGEUILLEUSE PEINTURE DU NEANT : GOYA ET LA JUNTE DES PHILIPPINES
  • DEUX PEINTRES DE L'ETRE : CHARDIN ET CEZANNE
  • LA PUISSANCE ASCENSIONNELLE DE L'OEUVRE D'ART, LE MOI DE L'ARTISTES PROMU A LA HAUTEUR D'UN MOI MYTHIQUE

Caractéristiques

  • Date de parution
    09/02/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-13618-2
  • EAN
    9782296136182
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    248 pages
  • Poids
    0.335 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Michel Ribon

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure de St-Cloud, agrégé de philosophie, Michel Ribon a enseigné la philosophie à Aix-en-Provence, puis au Lycée français et à la Faculté française de Beyrouth. Ancien résistant et déporté, il a publié Le Passage à niveau (P.U.F., 1972 et L'Harmattan, 2004), un récit-essai sur l'existence concentrationnaire comme expérience-limite. Il a également publié de nombreux essais philosophiques.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK