L'édition musicale dans la presse parisienne au XVIIIe siècle - Catalogue des annonces

Note moyenne 
Anik Devriès-Lesure - L'édition musicale dans la presse parisienne au XVIIIe siècle - Catalogue des annonces.
Au XVIIIe siècle, l'unique moyen publicitaire pour diffuser largement une information était la publication d'avis ou d'annonces dans les journaux. Ces... Lire la suite
59,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Au XVIIIe siècle, l'unique moyen publicitaire pour diffuser largement une information était la publication d'avis ou d'annonces dans les journaux. Ces espaces payants, ouverts à tous, furent très tôt utilisés par ceux qui faisaient commerce de musique : éditeurs, graveurs, marchands, ainsi que par les compositeurs eux-mêmes, pour informer les amateurs de la publication d'un ouvrage, de son prix et de ses points de vente. Avec le développement de la presse, la multiplication des journaux et l'augmentation de leur fréquence de parution, ces " avis " devinrent de plus en plus prisés des annonceurs. On estime que les deux tiers des œuvres musicales éditées au cours de la seconde moitié du siècle ont fait l'objet de publicité dans les journaux. Relevées dans une quinzaine de journaux : Mercure de France, Affiches, annonces et avis divers, Journal de Paris, Gazette de France, etc., et regroupées dans ce catalogue, ces annonces offrent un échantillonnage représentatif de la musique en vogue au XVIIIe siècle et leur contenu permet de suivre les lignes majeures de l'évolution du goût musical de cette époque. Les commentaires d'ordre esthétique ou factuel, qui accompagnent parfois la partie purement publicitaire de l'annonce, fournissent au musicologue contemporain des informations souvent inédites qui l'aideront à élargir le champ de ses recherches grâce à des précisions que nulle autre source n'aurait pu lui procurer. Ces annonces présentent aussi un intérêt fondamental pour la connaissance du répertoire car elles demeurent parfois l'unique témoignage de l'existence d'une édition disparue. Les annonces constituent aujourd'hui la source la plus fiable pour dater les éditions du XVIIIe siècle. Cet ouvrage évite désormais un long et fastidieux travail de dépouillement sous forme d'un catalogue classé par ordre alphabétique de compositeurs. Un important index général de tous les noms cités complète ce travail.

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/04/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-271-06303-5
  • EAN
    9782271063038
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    574 pages
  • Poids
    2.225 Kg
  • Dimensions
    21,0 cm × 29,5 cm × 3,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Anik Devriès-Lesure

Anik Devriès-lesure est ingénieur de recherche au CNRS depuis 1996. Docteur de 3e cycle en musicologie, elle a collaboré aux travaux collectifs internationaux de recensement et de catalogage des fonds musicaux antérieurs à 1800 pour l'établissement du Répertoire International des Sources Musicales (RISM éditions et RISM manuscrits), patronnés par le CNRS au sein du département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France. Spécialiste des éditions musicales anciennes, elle a notamment publié, outre de nombreux articles, un Dictionnaire des éditeurs de musique français en collaboration avec son mari François Lesure (1979 et 1988, Genève, Minkoff).

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

L'édition musicale dans la presse parisienne au XVIIIe siècle - Catalogue des annonces est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
59,00 €