L'énergétique psychique - Poche

Note moyenne 
Carl-Gustav Jung - L'énergétique psychique.
Dans ces essais publiés à différentes périodes de sa vie, le grand psychanalyste suisse, auteur de Métamorphoses de l'âme et ses symboles, convaincu... Lire la suite
7,10 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 23 avril
En magasin

Résumé

Dans ces essais publiés à différentes périodes de sa vie, le grand psychanalyste suisse, auteur de Métamorphoses de l'âme et ses symboles, convaincu que la théorie de Freud ne rend pas compte de toute la richesse des phénomènes psychiques, explore quelques-unes des pistes de recherches les plus fécondes de son oeuvre.La notion d'énergie, qu'il est assez tôt amené à substituer à la libido freudienne, fait l'objet de la première partie.
Liée à l'instinct, à la volonté, à l'émotion, etc., elle apparaît comme un potentiel dans lequel nous puisons sans cesse et qui pourtant se conserve durant toute notre existence, dans ses prolongements conscients ou inconscients.Dans la seconde partie, C. G. Jung aborde diverses manifestations psychiques universelles telles que la symbolique du rêve, les phénomènes dits occultes, la croyance à l'immortalité de l'âme ou aux esprits.
Elles font l'objet d'une investigation appuyée sur l'observation, sans jamais inciter le lecteur à adopter une quelconque croyance, « ce que moi-même, précise-t-il, je n'ai jamais pu faire ».

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/09/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-253-90443-4
  • EAN
    9782253904434
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    286 pages
  • Poids
    0.175 Kg
  • Dimensions
    12,0 cm × 17,8 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Carl-Gustav Jung

Issu d'une famille protestante, Carl Gustav Jung étudie au collège de Bâle et s'intéresse de près à l'Histoire et à la mythologie. Poursuivant des études de médecine, il s'oriente vers la psychanalyse. En 1900, il devient assistant à l'hôpital psychiatrique de Zurich. Présenté à Freud en 1907, il est rapidement considéré par ce dernier comme son successeur. Toutefois, les différences s'accumulent.
Jung s'oppose effectivement à l'interprétation sexuelle du médecin viennois. Ainsi, la rupture se consomme en 1912. Jung entreprend ensuite de multiples voyages ethnographiques, au Kenya et en Inde notamment, qui lui permettent de mieux formaliser sa pensée. En 1921, il expose dans Les types psychologiques un inconscient défini par les pensées, les sensations, l'intuition et les sentiments et divisé entre extraversion et introversion.
Avec L' énergie psychique, il soumet l'hypothèse de l'existence de deux formes d'inconscient, celui personnel et celui collectif, mémoire de l'humanité véhiculant les grands archétypes mythologiques. Il devient le fondateur de la psychologie analytique.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

7,10 €