L'erreur culturelle en traduction - Lectures littéraires - Grand Format

Note moyenne 
L'histoire de la traduction regorge de comparaisons éloquentes décrivant les mauvaises traductions. De l'envers d'une tapisserie à un portrait peu... Lire la suite
25,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 mai et le 1 juin
En magasin

Résumé

L'histoire de la traduction regorge de comparaisons éloquentes décrivant les mauvaises traductions. De l'envers d'une tapisserie à un portrait peu ressemblant, en passant par le teint livide d'une personne malade ou un navire qui fait naufrage, les traducteurs ne se privent pas de critiquer ainsi leurs prédécesseurs. Les critiques littéraires font de même, mais pourquoi un traducteur se trompe-t-il ? Les erreurs commises peuvent être de nature purement linguistique, causées par une maîtrise insuffisante des subtilités de la langue source.
Mais elles peuvent aussi être générées par une connaissance peu profonde de la culture source. Nous étudions ce dernier type d'erreurs pour aboutir à une définition de l'"erreur culturelle" dans le domaine de la traduction littéraire. Plusieurs aires géographiques, linguistiques et culturelles sont ainsi explorées, au gré des points de vue d'une quinzaine de spécialistes, qui aboutissent à la conclusion que parfois l'erreur peut être féconde.

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/10/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-2952-5
  • EAN
    9782757429525
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    265 pages
  • Poids
    0.434 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Erreurs de jugement, malentendus, contresens, surinterprétations... de la difficulté de retranscrire un contexte culturel en traduction.

À propos des auteurs

Stephanie Schwerter, professeure de littérature britannique à l'Université Polytechnique Hauts-de-France à Valenciennes, a enseigné à l'EHESS à Paris et en Irlande du Nord (University of Ulster el Oueen's University of Belfast. Ses publications concernent les transferts culturels en traductologie. Catherine Gravez enseigne le français, la traductologie, l'histoire littéraire à la Faculté de Traduction et d'Interprétation de l'Université de Mons.
Ses recherches concernent la littérature francophone, belge et maghrébine, et l'histoire de la traduction, parfois sous l'angle d'études de genre. Thomas Barège, maître de conférences en littératures comparées à l'Université Polytechnique Hauts-de-Fronce à Valenciennes, s'intéresse aux problématiques liées à la circulation des textes entre Europe et Amériques, via études de réception, analyse de l'intertextualité et des traductions.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

25,00 €