L'esthétique de la résistance - Tome 1 - Grand Format

Note moyenne 
Peter Weiss - L'esthétique de la résistance - Tome 1.
Une histoire du mouvement ouvrier depuis la République de Weimar jusqu'à la chute du IIIe Reich ... une épopée de la gauche révolutionnaire sous... Lire la suite
37,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Une histoire du mouvement ouvrier depuis la République de Weimar jusqu'à la chute du IIIe Reich ... une épopée de la gauche révolutionnaire sous le nazisme, le stalinisme et le franquisme... les années d'apprentissage d'un jeune militant, son initiation aux enjeux et aux combats politiques. La matrise technique de l'écriture, sa virtuosité, le style et ses éclats, dans tous les sens du mot, les ruptures dans le déroulement temporel démultiplient l'effet, sur le lecteur, d'une narration qui le déroute, le déplace, de façon dramatique, aux différents points du théâtre de notre histoire récente : histoire des utopies dues, de la fin des grands récits humanistes et révolutionnaires, histoire des stigmates qu'une culture bafouée par la barbarie totalitaire léguée au présent, tragiquement.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/09/1989
  • Editeur
  • ISBN
    2-252-02661-8
  • EAN
    9782252026618
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    358 pages
  • Poids
    0.544 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 23,0 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Peter Weiss

Peter Ulrich Weiss (1916-1982) est le fils d'un petit industriel juif berlinois. L'arrivée d'Hitler au pouvoir pousse sa famille à l'exil. En 1949, il lance, en compagnie d'autres jeunes artistes, l'Experimental Film Studio et réalise, entre 1952 et 1955 une série de films expérimentaux. Il connaît un succès international avec sa pièce La Persécution et l'Assassinat de Jean-Paul Marat représentés par le groupe théâtral de l'hospice de Charenton sous la direction de Monsieur de Sade (1964).
Avec la sa pièce L'Instruction (1965), il fonde une nouvelle esthétique, le théâtre documentaire. Il meurt à Stockholm en 1982, peu de temps après avoir terminé le troisième tome de L'Esthétique de la résistance. Le prix Büchner lui est décerné à titre posthume.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK