L'Homme et l'Animal - L'invention de nouveaux liens - Grand Format

Note moyenne 
Chiens, chats, chevaux, vaches, cochons...A quand remonte la domestication ? Quelle place occupent les animaux sauvages ou méconnus ? Comment expliquer... Lire la suite
24,90 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 août et le 24 août
En magasin

Résumé

Chiens, chats, chevaux, vaches, cochons...A quand remonte la domestication ? Quelle place occupent les animaux sauvages ou méconnus ? Comment expliquer la menace d'extinction qui plane sur certaines espèces ? Quels sont ces animaux sentinelles susceptibles d'anticiper l'émergence de nouvelles maladies infectieuses ? L'humanité a toujours entretenu une relation complexe avec l'animal. C'est ce lien, qui s'est intensifié lors de la révolution Néolithique par la domestication de certaines espèces et qui n'a cessé d'évoluer au fil des époques et des cultures, que la science cherche aujourd'hui à explorer.
L'agriculture et l'élevage ont en effet constitué la première mise à distance entre le sauvage et le domestique. Avec la mécanisation et les élevages intensifs, les animaux sont devenus des machines vivantes à la fois optimisées et contrôlées en raison de problèmes sanitaires. Quant aux animaux sauvages, leurs espaces ont été réduits, et ils ont été de plus en plus surveillés par l'homme pour leur conservation ou pour leurs impacts réels ou supposés sur la santé et le bien-être humain.
L'espèce humaine s'inspire de l'animal depuis les origines mais elle a souvent entretenu un rapport de supériorité avec lui. Comment aujourd'hui repenser cette relation trop souvent conçue comme utilitariste ? Peut-être en s'interrogeant sur la place de l'humain comme "vivant parmi les vivants". Cette nouvelle approche passe par la reconnaissance du juste apport de l'animal dans de nombreux domaines.
Elle permet de mesurer combien humains et animaux ont évolué de concert en s'apportant savoirs et connaissances. Aujourd'hui, la crise sanitaire nous interroge sur les mécanismes de l'émergence de nouveaux agents infectieux issus de la faune sauvage, mais aussi plus généralement sur les rapports entre les animaux et les humains. Un lien qu'il nous appartient de décrypter pour inventer une relation plus équilibrée, permettant de dessiner les contours d'un nouveau pacte avec l'animal.

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/11/2021
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7491-6907-1
  • EAN
    9782749169071
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    191 pages
  • Poids
    0.536 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 22,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Sous la direction de Martine Hossaert-McKey, Serge Morand, directeurs de recherche à l'Institut Ecologie et environnement du CNRS (INEE), et Frédéric Keck, historien et anthropologue. Un livre réalisé avec l'Institut Ecologie et environnement INEE/CNRS.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

24,90 €