L'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence communautaire - Et sa mise en oeuvre (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni)

Note moyenne 
Cécile Isidoro - L'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence communautaire - Et sa mise en oeuvre (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni).
L'électricité constitue une marchandise au sens du traité CE. A ce titre, les règles de concurrence devraient s'appliquer pleinement à son commerce.... Lire la suite
51,75 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

L'électricité constitue une marchandise au sens du traité CE. A ce titre, les règles de concurrence devraient s'appliquer pleinement à son commerce. La réalité est plus nuancée. Les caractéristiques de l'électricité (siège de monopoles naturels, élément de compétitivité économique et de cohésion sociale) ont justifié de longue date une intervention des pouvoirs publics. A cet égard, le passage d'une situation de monopole à une situation de concurrence induit par l'application des règles de concurrence communautaire, sous l'influence, notamment, des directives, à partir du milieu des années 1990, ne remet pas fondamentalement en cause cette donnée. L'étude des mesures nationales d'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence dans quatre Etats membres (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni) illustre l'influence des traditions nationales sur la détermination des nouvelles structures de marché : celles-ci reflètent des choix de société et le souci de concilier l'ouverture à la concurrence avec d'autres objectifs. L'ouverture à la concurrence communautaire s'accompagne en effet de contreparties destinées à établir un équilibre entre la concurrence et d'autres objectifs (sécurité d'approvisionnement énergétique, accès de tous les consommateurs à l'électricité, etc.). Cette ouverture, ébauchée dans et par la Communauté européenne, soulève des questions fondamentales : celle de la régulation de services publics en réseaux ouverts à la concurrence pour éviter notamment la constitution d'oligopoles privés, celle de la conciliation entre concurrence et obligations de service public, celle du choix du niveau le mieux adapté pour déterminer la politique énergétique sur le marché intérieur communautaire.

Sommaire

  • LE MARCHE DE L'ELECTRICITE AVANT LA PREMIERE DIRECTIVE ELECTRICITE DE 1996 : ENTRE CONCURRENCE ET MONOPOLE
    • De la concurrence au monopole
    • Du monopole à l'ouverture à la concurrence
  • LES MESURES D'OUVERTURE DU MARCHE DE L'ELECTRICITE A LA CONCURRENCE
    • Les premières mesures d'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence
    • L'ouverture du marché de l'électricité par les directives 96/92/CE et 2003/54/CE
    • Les mesures nationales d'ouverture du marché de l'électricité
  • LES CONTREPARTIES DE L'OUVERTURE DU MARCHE DE L'ELECTRICITE A LA CONCURRENCE
    • La reconnaissance d'obligations de service public portant sur les prestations d'électricité
    • l'organisation d'une régulation
    • La réalisation d'une politique énergétique européenne coordonnée

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/06/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-275-02557-X
  • EAN
    9782275025575
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    664 pages
  • Poids
    0.95 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
51,75 €