La diaspora noire des Amériques - Expériences et théories à partir de la Caraïbe

Note moyenne 
Migrations, diasporas, communautés : autant de notions, autant de concepts - pour le moins ambigus - qui concernent les populations noires des Amériques... Lire la suite
29,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Migrations, diasporas, communautés : autant de notions, autant de concepts - pour le moins ambigus - qui concernent les populations noires des Amériques et s'inscrivent au cœur des grands débats actuels. Comment en effet envisager la notion de " diaspora " lorsque l'on est confronté à un tissu complexe de cultures diverses ? Comment parler de " communauté " lorsque des peuples ne semblent se conformer à aucun modèle stable d'identité, pas même à celui réputé dynamique de l'" hybridité " ? Utilisant les incertitudes de la notion de " diaspora ", les ambiguïtés de son usage, Christine Chivallon s'appuie sur les faiblesses du concept pour proposer une approche inédite de la complexité des cultures noires américaines et tenter de cerner dans leur pluralité les lignes de force enjeu. Centré sur des exemples puisés dans la Caraïbe, l'ouvrage opère un va-et-vient entre théories et expériences sociales. Il envisage l'histoire de la transportation aux Amériques, la matrice des sociétés de plantations, les résistances culturelles des esclaves et de leurs descendants, les situations migratoires récentes depuis les Amériques, les diverses élaborations culturelles... C'est, semble-t-il, grâce à un questionnement frontal de la diversité, que des éléments d'interprétation de ce vaste ensemble culturel peuvent être apportés. L'auteur propose une conception où la juxtaposition et l'association de registres culturels contradictoires forment un agencement qui est à mettre en rapport avec nue approche du monde noir comme forme résistante à toute culture érigée en système. Aucune thèse, qu'elle défende une " africanité " ou au contraire une " hybridité " des peuples, ne saurait être retenue si elle envisage un seul modèle d'identité et ignore cette composition particulière issue du rapport historique à la violence esclavagiste. À l'heure où les cultures fondées sur l'esclavage et où la notion de " diaspora " font l'objet d'une attention particulière au sein de la communauté scientifique, comme du grand public, cet ouvrage critique, informé par les théories les plus récentes, notamment anglophones, fournit une référence solide pour qui s'intéresse autant à la notion de diaspora dans ses versions classiques et postmodernes qu'au monde noir des Amériques.

Sommaire

  • TRAITE, ESCLAVAGE ET MIGRATIONS CONTEMPORAINES : L'EXPERIENCE DIASPORIQUE EN QUESTION
    • La traite comme événement fondateur
    • La dispersion dans un ailleurs impossible : de l'esclavage et de ses héritages
    • La deuxième strate de la diaspora : migrations contemporaines et réactualisation de rapports anciens
  • UNE DIASPORA PEUT-ELLE EN CACHER UNE AUTRE ? DIVERSITE DES INTERPRETATIONS SUR LES CULTURES NOIRES DES AMERIQUES
    • Trois théories pour l'univers culturel noir des Amériques
    • Un objet de recherche à géométrie variable ? L'exemple de l'institution familiale saisie à travers les trois thèses sur le monde afro-américain
    • Trois conceptions de la diaspora pour trois thèses relatives à l'univers culturel afro-américain
  • LA DIASPORA NOIRE : ARTICULATION DES EXPERIENCES ET DES THEORIES
    • La ressource de la terre ancestrale : panafricanisme et nationalisme noir comme projets d'une unité durable
    • La pluralité communautaire ou la communauté a-centrée
    • Une figure allégorique de la communauté a-centrée : le rastafarisme

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/10/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-271-06272-1
  • EAN
    9782271062727
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    258 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Christine Chivallon

Christine Chivallon, anthropologue et géographe, est chargée de recherche au CNRS. Rattachée jusqu'en 2003 à l'équipe MITI (Migrations, territoires et identités), elle est actuellement membre du CERN (Centre d'études d'Afrique noire). Ses travaux portent principalement sur l'univers culturel antillais, depuis les sociétés de la Caraïbe jusqu'aux espaces de migration européens.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,00 €