La fin des norias ? Réseaux migrants dans les économies marchandes en Méditerranée

Michel Peraldi

,

Collectif

Note moyenne 
Michel Peraldi et  Collectif - .
L'économie de bazar, telle que nous l'entendons, constitue un ensemble d'activités relevant de la vaste nébuleuse des économies souterraines et informelles.... Lire la suite
25,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

L'économie de bazar, telle que nous l'entendons, constitue un ensemble d'activités relevant de la vaste nébuleuse des économies souterraines et informelles. Elle caractérise des dispositifs commerciaux formés par l'articulation de réseaux nomades transfrontaliers et de places marchandes sédentaires, par lesquels circulent et se commercialisent des produits licites et illicites de part et d'autre de la Méditerranée. Ainsi des migrants géorgiens et sénégalais dans le commerce anversois aux Marocains sur les marchés milanais ou dans le sud de l'Espagne, en passant par les recompositions du dispositif commercial maghrébin à Marseille, ces enquêtes ont mis en évidence le rôle de place marchande joué par certaines de ces villes où l'économie de bazar prend forme dans la plupart des cas comme mode d'articulation du commerce légal et illégal. Mais seules certaines villes superposent des échelles commerciales, du local au " global ", et des mondes commerciaux multiples. Les recherches présentées dans cet ouvrage mettent en avant de manière affirmée le rôle des sociétés locales et la présence stratégique de " milieux locaux " dans le déploiement des économies de bazar, leur impact économique et social dans la dynamique économique des villes, les représentations et l'imaginaire dont elles sont affectées, les discriminations comme les arrangements dont elles sont l'occasion et la renégociation globale des statuts de l'étranger qu'elles permettent.

Sommaire

    • Les répertoires d'action des immigrés
    • Les entrepreneurs transnationaux : une forme alternative d'adaptation économique des immigrés
    • Milan global : entre affairisme et politique sécuritaires
    • Londres au carrefour des réseaux migrants et financiers
    • Les flux financiers de l'économie de bazar et la question des systèmes informels de transfert de fonds
    • L'économie urbaine informelle dans la Grèce de l'entre-deux-guerres : ses populations déplacées et ses origines politiques et administratives
    • La place Falcon à Anvers : une nouvelle place marchande dans une ville globale
    • Les routes du bled : commerce et mobilités marocaines
    • Du nouveau système algérien d'importation aux nouvelles centralités commerciales dans la ville algérienne
    • Echanges et flux migratoires transsahariens : Agadez, place marchande et carrefour migratoire
    • Routes africaines
    • La maîtrise du commerce international du textile par les patrons arabes de Mardin à Laleli (Istanbul)
    • Laleli, giga-bazar d'Istanbul
    • Entrepreneurs migrants sur le marché de Vintimille
    • L'échange déplacé
    • La paix du marché ? Il n'y a pas d'émancipation, sauf..
    • : marchandisation globale, christianisme des réfugiés et domaine de l'Etat
    • La marginalité bon marché, le cas des mobilités roumaines en Europe
    • Les Chinois dans la région de Naples
    • Intégration, liene thnique, lien marchand
    • Le travail des sans-papiers et la citoyenneté domestique
    • Au-delà des Etats-nations : sociétés, cultures et réseaux de migrants en Méditerranée occidentale
    • Transnationalité et ethnicité.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/12/2002
  • Editeur
  • ISBN
    2-7068-1651-1
  • EAN
    9782706816512
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    495 pages
  • Poids
    0.78 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK