La guerre d'Algérie 1954-1962. La transition d'une France à une autre, le passage de la IVème à la Vème République

Note moyenne 
Hartmut Elsenhans - .
La guerre d'Algérie de 1954 à 1962 marque un tournant dans le rôle de la France dans le monde : plaque tournante et centre géographique de l'ensemble... Lire la suite
49,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

La guerre d'Algérie de 1954 à 1962 marque un tournant dans le rôle de la France dans le monde : plaque tournante et centre géographique de l'ensemble France-Afrique française, l'Algérie exige soit la présence française soit une décolonisation réussie avec le mouvement de libération, base d'une influence mondiale rénovée de la France. Pendant la guerre d'Algérie, la France développe une nouvelle définition de son rapport avec le système international, elle change de façon concrète ses intérêts stratégiques et économiques et les définit d'une manière nouvelle, et connaît un processus de modernisation militaire et économique, mais elle subit aussi l'expérience pénible de l'échec de ses stratégies appliquées en Algérie, même des plus réformistes, dépassées par les événements. De cet échec naît une familiarité de la France avec les structures du sous-développement qui lui a permis de jouer le rôle de pont entre le Sud et le Nord pendant de nombreuses années. Jamais après et avant la guerre d'Algérie des actions aussi compréhensives pour vaincre le sous-développement ont été engagées, jamais une métropole coloniale n'est allée aussi loin dans les principes d'égalité dans ses rapports avec une population dépendante qu'elle voulait assimiler, de même, jamais autant de moyens militaires n'ont été mobilisés pour vaincre une guérilla. A cause de la particularité de la guerre d'Algérie, toutes les stratégies appliquées par des métropoles mondiales y ont été poursuivies jusqu'à leur point extrême. La France risque même de se transformer elle-même par l'appareil qu'elle crée pour parvenir à gagner les populations algériennes à la cause française par la force et la réforme. C'est pourtant une certaine idée de la France démocratique qui la garde de rompre le pont qui lui permet pendant tout le conflit de maintenir la voie ouverte à une définition de la solution française qui, en fin de compte, est aussi acceptable pour les nationalistes algériens. De la guerre d'Algérie naît une certaine solidarité entre les deux pays.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/02/2000
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86600-713-1
  • EAN
    9782866007133
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    1071 pages
  • Poids
    1.5 Kg
  • Dimensions
    16,2 cm × 24,0 cm × 5,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Hartmut Elsenhans

Hartmut Elsenhans, professeur à l'Université de Leipzig, Allemagne, a enseigné aux Universités de Constance, Francfort, Berlin, Dakar, New Delhi et Montréal. Il est auteur de plusieurs ouvrages et contributions sur les conflits de décolonisation, les rapports Nord-Sud et les stratégies de développement dont beaucoup ont été publiés en Algérie, aux Indes et au Bangladesh.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La guerre d'Algérie 1954-1962. La transition d'une France à une autre, le passage de la IVème à la Vème République est également présent dans les rayons