La joyeuse philosophie des gones

Note moyenne 
Ce professeur de sociologie aux Facultés Catholiques de Lyon, ordonné prêtre en 1968, journaliste, éditeur et directeur de la " Chronique Sociale... Lire la suite
7,61 €
Actuellement indisponible

Résumé

Ce professeur de sociologie aux Facultés Catholiques de Lyon, ordonné prêtre en 1968, journaliste, éditeur et directeur de la " Chronique Sociale de France, " fut aussi un grand humoriste ayant émis le vœu que l'Eglise reconnaisse les vertus de l'humour et la béatification d'hommes s'étant manifestés dans cette discipline culturelle où le sourire possède une place de choix. Il est regrettable, en effet, que nous n'avons pas encore de saints humoristes à vénérer ! Joseph Folliet succéda en 1954 à Marius Gonin à l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Lyon. C'est ainsi qu'à son discours de réception, il s'écria " Seuls les sots, les grimauds frottés de lettres académiques ou trop modernes, les snobs du grand monde ou du petit qui singent le grand, les primaires orgueilleux de leurs lambeaux de science neuve, comme un sauvage de ses verroteries, méprisent la sagesse des gones. Les vrais philosophes ne dédaignent pas d'y prendre quelques leçons, et l'Esprit Saint l'a consacrée dans ses livres sapientaux de l'Ecriture. L'Ecclésiaste, notamment. Qui voudrait se montrer plus délicat que le Saint-Esprit ? ". Son amitié me fut précieuse et ses livres me furent utiles.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La joyeuse philosophie des gones est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK