La maîtresse de M. Briseux et sept autres nouvelles - Volume 1 : La France - Poche

Jean Pavans

(Traducteur)

Note moyenne 
La France a été une référence majeure pour Henry James durant toute sa carrière. Il y fait son premier voyage hors des États-Unis, avec ses parents,... Lire la suite
12,00 €
Expédié sous 6 à 12 jours
Livré chez vous entre le 27 mai et le 2 juin
En magasin

Résumé

La France a été une référence majeure pour Henry James durant toute sa carrière. Il y fait son premier voyage hors des États-Unis, avec ses parents, à l'âge de deux ans. Il y retourne à treize ans, acquérant ainsi une parfaite connaissance du français. Puis il séjourne un an à Paris, en 1875, avant de s'installer dé?nitivement à Londres. La France, pour lui, est le territoire des mœurs libres entre hommes et femmes, qui le séduisent tout en choquant sa nature puritaine.
Sa toute première nouvelle, Une tragédie de l'erreur, est une sorte de comédie noire, se déroulant au Havre, autour d'une femme adultère et criminelle. Même s'il s'est souvent irrité que le sujet romanesque français par excellence soit l'adultère, la position de James à l'égard de l'« immoralité » des Français a changé au cours de sa vie, et il a ?ni par voir plus de dureté et même de cruauté dans la rigidité moraliste américaine.
Une tragédie de l'erreur, 1864 ; Gabrielle de Bergerac, 1869 ; La Maîtresse de M. Briseux, 1873 ; Madame de Mauves, 1874 ; Quatre rencontres, 1877 ; Rose-Agathe, 1878 ; Mrs Temperly, 1887 ; Collaboration, 1892.

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/10/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7291-1905-8
  • EAN
    9782729119058
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    382 pages
  • Poids
    0.23 Kg
  • Dimensions
    11,5 cm × 16,5 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Henry James

Né à New York en 1843, mort à Londres en 1916, Henry James qui prit la nationalité anglaise un an avant sa mort, est l'écrivain qui a dépeint le plus finement la distance, qui n'a cessé depuis de s'élargir, entre l'esprit européen et la sensibilité américaine. C'est à Londres où il s'établit à partir de 1876 qu'il écrit ses plus grands chefs-d'œuvre. Une série d'études sur la femme américaine dans un milieu européen fut inaugurée par Daisy Miller (1878).
Le thème opposant innocence américaine et sophistication européenne se retrouve dans Les Européens (1878), Washington Square (1880), Les Bostoniennes (1885) et « Reverberator » (1888) et atteint sa conclusion avec Les Ambassadeurs (1903) où la civilisation est définie comme « la tradition ininterrompue de culture que l'Europe occidentale hérita du monde antique ». La Différence a publié : Retour à Florence (1983), La Source sacrée (1984), Heures italiennes (3e éd.
2006), Une vie à Londres (1986, 2e éd. 2003), L'Autre Maison (1987, 2e éd. 2005), Esquisses parisiennes (1988, 2006), « Reverberator » (2003), Le Sens du passé (1991, 2e éd. 2007), La Scène américaine (2e éd. 2008), Œuvres complètes I : Nouvelles 1864-1875 (1990), Œuvres complètes II : Nouvelles 1876-1888 (1992), Œuvres complètes III : Nouvelles 1888-1896 (2008) et Œuvres complètes IV : Nouvelles 1896-1910 (2009).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

12,00 €